outre-mer
territoire

Zika: un appel aux sages-femmes volontaires pour des missions Outre-mer

zika
Hôpital Pierre-Zobda Quitman Martinique
L'hôpital Pierre Zobda-Quitman à Fort-de-France en Martinique ©AFP/ KENZO TRIBOUILLARD
L'Etablissement de préparation et de réponse aux urgences sanitaires recrute des sages-femmes pour des missions aux Antilles et en Guyane. Les volontaires auront pour mission de participer au suivi des femmes enceintes pendant l'épidémie de zika.
L'Etat s'active pour lutter contre le virus zika et ses conséquences. Les femmes enceintes sont particulièrement visées, le virus pouvant entrainer une microcéphalie du nourrisson s'il est contracté pendant la grossesse, notamment pendant le premier trimestre. Les cas sont extrêmement rares et ne concernent que 1% des femmes enceintes ayant contracté le virus.
 

Des missions de trois semaines

Depuis l'apparition du virus aux Antilles et en Guyane, le suivi des femmes enceintes est donc renforcé. Un appel est donc lancé par l'EPRUS aux sages-femmes volontaires. Celles-ci pourront partir pour des missions en Guadeloupe, Martinique ou Guyane pour une durée de trois semaines. Pendant ce temps, leur employeur est indemnisé par l'établissement, qui dépend du ministère de la Santé.
 

Quatre sages-femmes en mission en Guyane

L'objectif est de recruter un maximum de sages-femmes, exerçant dans l'Hexagone ou les Outre-mer et de renforcer les équipes existantes dans les hôpitaux sur place. Ceci afin de permettre d'augmenter le nombre de consultations. Les besoins ont été évalués lors d'une mission menée au début de l'année 2016.
L'EPRUS a estimé avoir besoin en permanence de 5 volontaires, mobilisables simultanément et disponibles à tout moment, ce qui necessite un nombre de réservistes conséquent. Quatre volontaires, trois femmes et un homme sont déjà à pied d'œuvre en Guyane et devraient regagner leurs domiciles respectifs dans les prochains jours.
 
Fondé en 2007, L'EPRUS compte déjà 2 500 réservistes sanitaires. Médecins, infirmiers, ingénieurs, psychologues… Lorsqu'ils sont mobilisés,  ces professionnels de santé sont amenés à intervenir  en France hexagonale, dans l'Outre-mer ou encore à l'étranger. 
Publicité