Coronavirus : quelles missions pour le Dixmude et le Mistral aux Antilles-Guyane et dans l'océan Indien ?

coronavirus
Le Dixmude
Le Dixmude ©Anton Raharjo / NurPhoto / NurPhoto via AFP
Emmanuel Macron l'a annoncé mercredi 25 mars : pour venir en aide aux populations d'Outre-mer, deux porte-hélicoptères amphibie, le Mistral et le Dixmude, seront respectivement déployés dans l'océan Indien, vers l'île de La Réunion et Mayotte, et dans la zone Antilles/Guyane. Explications.
 
En déplacement à Mulhouse, Emmanuel Macron l'a annoncé mercredi 25 mars : dans le cadre de "l'opération Résilience", deux porte-hélicoptères de la Marine nationale vont être déployés vers les Outre-mer afin de renforcer le dispositif de lutte contre le coronavirus. Les porte-hélicoptères sont présentés par la Marine nationale comme des "couteaux suisses". Les explications de Réunion la 1ère :
Coronavirus : Le Mistral, porte-hélicoptères amphibie de la Marine, va être déployé dans l'océan Indien. Explication de Réunion la 1ère


Des "Porte-Hélicoptères Amphibie"

Le Dixmude se rendra aux Antilles-Guyane début avril, tandis que le Mistral va rejoindre              "immédiatement" Mayotte et La Réunion, dans l'océan Indien, a précisé le chef de l'Etat.

Le Dixmude mesure 200 mètres de long, 32 mètres de large. Sa capacité de transport est de plus de 20 000 tonnes et de plus de 400 personnes. Pour faire une visite virtuelle du Mistral, cliquez par ici.

Comme le porte-hélicoptères Tonnerre, envoyé à la rescousse en Corse le week-end dernier pour évacuer 12 malades atteints du Covid-19 vers des hôpitaux marseillais, le Mistral et le Dixmude disposent à bord de véritables "hôpitaux embarqués", chacun avec deux blocs opératoires et 69 lits médicalisés.
 
Installation médicale Dixmude
Le Dixmude dispose d'un "hôpital embarqué" à son bord ©ROSLAN RAHMAN / AFP
 

Le Mistral dans l'océan Indien

Comme l'explique Réunion la 1ère (article à consulter ici), le Mistral accompagné de la frégate légère furtive Guépratte font actuellement route vers la zone sud de l’Océan Indien. A la mi-mars, ils étaient engagés dans un exercice d'entraînement au large de l'Egypte :


Planification des préfets

Ces deux bâtiments de la Marine nationale, engagés dans la mission Jeanne d’Arc, devraient arriver entre le 4 et le 8 avril. Les préfets de La Réunion et de Mayotte sont chargés d'établir la planification des missions des deux bâtiments. Les militaires viendront ainsi en aide à la population en apportant des moyens et des savoir-faire aux autorités civiles.
 

Le Dixmude aux Antilles Guyane

Comme le rapportait Guadeloupe la 1ère le 23 mars, le Dixmude sera lui déployé dans la zone Antilles-Guyane. Le chef de l'Etat a annoncé que le porte-hélicoptères sera sur place "début avril". Le bâtiment revient du Liban et doit arriver demain, vendredi 27 mars à Toulon. Il devrait appareiller la semaine prochaine pour mettre le cap sur les Antilles.

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live