Covid-19 : Jean castex annonce une levée progressive des contraintes sanitaires dans l'Hexagone

coronavirus
Jean Castex et Olivier Véran lors de la conférence de presse du 6 décembre
Le Premier ministre Jean Castex et le ministre de la Santé Olivier Véran ont tenu une conférence de presse lundi 6 décembre à Matignon. ©AFP / THOMAS SAMSON
Un conseil de défense sanitaire s'est tenu jeudi 20 janvier pour faire le point sur la progression du Covid-19. Le Premier ministre et le ministre de la Santé ont tenu une conférence de presse ce jeudi. Un calendrier de levée progressive des restrictions a été annoncé pour l'Hexagone.

A la faveur d'une situation épidémique montrant des signes encourageants en France hexagonale, le gouvernement a présenté jeudi soir aux Français un calendrier détaillé pour une levée progressive des dernières restrictions. Le Premier ministre Jean Castex a tenu une conférence de presse aux côtés du ministre de la Santé Olivier Véran pour présenter les "décisions" prises dans la matinée lors d'un Conseil de défense et de sécurité nationale. Elle était à suivre en direct sur Outre-mer la 1ère, retrouvez là ici en intégralité :

Verbatim

►Dans les Outre-mer, la flambée épidémique est forte, d'où la prolongation de l'état d'urgence sanitaire :

Le Premier ministre a annoncé plusieurs mesures d'allègement des contraintes sanitaires dans l'Hexagone :

►Le pass vaccinal entrera en vigueur lundi, annonce Jean Castex, sous réserve de la décision du Conseil constitutionnel.

► Vaccination: ouverture du rappel, sans obligation, pour les 12 à 17 ans.

► Jean Castex annonce la fin du port du masque à l'extérieur à partir du 2 février.


► Abandon des jauges le 2 février dans les lieux recevant du public.

► Le télétravail "ne sera plus obligatoire", mais recommandé, à partir du 2 février.

► Jean Castex annonce la réouverture des discothèques et le retour des concerts debout le 16 février.


 

 

Et les Outre-mer ?

Dans les Outre-mer, plusieurs territoires sont encore en état d'urgence sanitaire et le virus circule à grande vitesse. Dans un avis rendu le 19 janvier 2022, le Conseil scientifique décrit des niveaux de contamination jusque là jamais atteints dans les Outre-mer, et un taux de vaccination qui reste trop faible.

Le plan blanc a été activé dans les hopitaux de La Réunion, le taux d'incidence est également très fort à Mayotte. L'épidémie, avec la progression du variant Omicron, est en forte progression en Guadeloupe, la circulation virale reste forte en Martinique, en Guyane le taux d'incidence baisse légèrement mais il reste très élevé ( 2874 cas pour 100.000 habitants, selon l'ARS Guyane). Le taux d'incidence est en hausse en Nouvelle-Calédonie. Le variant Omicron circule également activement en Polynésie