outre-mer
territoire

Emmanuel Macron à Mayotte, aux Glorieuses et à La Réunion du 22 au 25 octobre

président de la république
macron Guadeloupe
Emmanuel Macron lors de son dernier déplacement Outre-mer, en Guadeloupe, en septembre 2018 ©Eliot BLONDET / POOL / AFP
Pour son cinquième déplacement Outre-mer, le chef de l’Etat sera dans l’Ocean Indien à partir du mardi 22 octobre. Au programme : Mayotte, La Réunion et une visite inédite dans les îles Éparses.
 
C’est à Mayotte, mardi 22 octobre que débutera le cinquième déplacement dans les Outre-mer d’Emmanuel Macron depuis son élection. Dans ce département il sera avant tout question d'immigration clandestine. Le chef de l’Etat rencontrera les forces de l’opération Shikandra mobilisées pour lutter contre l’arrivée de clandestins. Depuis le début de l’année à Mayotte 22.000 personnes ont été reconduites à la frontière. Outre la question de l'immigration clandestine, le chef de l'Etat évoquera le développement économique. 
 

Les Glorieuses

Déplacement inédit pour un chef de l’Etat, mercredi 23 octobre au matin, Emmanuel Macron se rendra sur Glorieuses, une des îles Éparses appartenant à la France dans le canal du Mozambique. L'archipel de sept kilomètres carrés est située à 40 minutes d'avion au nord-est de Mayotte. Le président de la République ira, indique l’Elysée, pour évoquer la préservation de la biodiversité. Durant une heure sur place il dialoguera avec des scientifiques dans cette île sans population autochtone.
glorieuses google map
©Google Map

Les îles Eparses font l'objet d'un différend territorial avec madagascar, mais l'entourage du chef de l'Etat affirme qu'il ne se rend pas aux Glorieuses dans le but de réaffirmer la souveraineté française. Des discussions sont en cours depuis plusieurs mois avec les autorités malgaches pour tenter de résoudre ce différend. 


La Réunion

Mercredi 23 à 15h30, Emmanuel Macron arrivera  à La Réunion où il mettra l’accent sur l'économie et le social. A la Nordev, il participera d'abord à un forum économique « Choose La Réunion » qui rassemblera notamment une cinquantaine de chefs d’entreprises de l’hexagone et des pays voisins. Objectif : accroitre le rayonnement économique et l’insertion de La Réunion dans son environnement régional.

Le lendemain, jeudi 24 octobre, il décorera Thérèse Baillif. Il ira ensuite  à Saint-Paul pour évoquer à la mission locale la lutte contre le chômage et l’insertion.

Enfin, vendredi 25, le chef de l’Etat visitera une exploitation agricole dans le sud de l’île avant de participer à un pique-nique à Petite-Île organisé sur le Thème des filières de production locale. 


 
Cinquième déplacement Outre-mer
Depuis son élection en mai 2017, Emmanuel Macron s’est rendu à cinq reprises dans les Outre-mer. En septembre 2017 à la suite du passage de l'ouragan Irma il s'était déplacé à Saint-Martin et Saint-Barthélémy. En octobre 2017, il s'est rendu en Guyane. En mai 2018, il avait effectué un déplacement en Nouvelle-Calédonie, six mois avant le référendum. Enfin en septembre 2018, il s'était rendu en Martinique et en Guadeloupe
 
Publicité