DIRECT. Marche contre l'obligation vaccinale, violences urbaines... Quelle est la situation en Guadeloupe ce samedi 27 novembre

Guadeloupe la 1ère vous propose de suivre en direct les dernières évolutions de la crise sociale qui secoue la Guadeloupe depuis maintenant 13 jours. Toutes les infos pratiques, les barrages routiers, l'avancée des négociations et les déclarations de ce samedi 27 novembre sont à découvrir ici tout au long de la journée.

LES DERNIÈRES INFOS - Mis à jour le 27/11/2021 à 20:04

  • Merci de nous avoir accompagnés sur ce live

    Il est temps de se dire au revoir. Merci à toutes et à tous d'avoir suivi ce live et de nous avoir accompagnés tout au long de la journée. On se retrouve dès lundi matin pour suivre au fil des heures l'évolution de la situation en Guadeloupe.

  • De la "domiciliation du pouvoir" à l'autonomie : le complexe des acteurs politiques de la Guadeloupe

    La notion d’autonomie de la Guadeloupe abordée très librement par Sébastien Lecornu a surpis plus d'un. Elle vient en réponse à la demande, répétée comme un refrain par de nombreux élus, sans que pour autant, on sache vraiment quels pouvoirs ils souhaitent voir "domicilié". Plus d'informations dans notre article.

    La Guadeloupe
  • Barrages de la Boucan : ça circule au bon vouloir des collectifs mobilisés

    La possible intervention des forces de l'ordre pour débloquer et déblayer les axes de la commune de Sainte-Rose a plané sur la Boucan, à Sainte-Rose, une bonne partie de la journée. Finalement, il n'y aura eu aucune intervention. Selon nos sources, les automobilistes ne peuvent circuler que sur une seule voie au bon vouloir des collectifs mobilisés aux abords des barrages.

  • Violences urbaines aux Abymes

    Depuis le début de la semaine, les nuits se suivent et se ressemblent. Hier soir, c'est aux Abymes que les violences urbaines ont atteint leur paroxyme. Regardez ce reportage d'Eddy Golabkan qui résume le bilan de la nuit dernière. 

  • Un parti politique autonomiste Corse appelle à une mobilisation similaire qu'en Guadeloupe

    En Corse, un parti politique autonomiste appelle à un processus similaire sur l'île de beauté dans un communiqué de presse. Il dit soutenir "les peuples de Guadeloupe et de Martinique" et appelle à une discussion sur "une autonomie législative de plein droit et de plein exercice pour leur 'île"

    Appel à une autonomie en Corse
  • “Les élus guadeloupéens ont décidé de formuler conjointement les réponses à la plateforme de revendications du collectif, pour ce qui relève de leurs compétences respectives. S’agissant des compétences de l’État, ils exigent la venue en Guadeloupe d’une délégation interministérielle permettant d’apporter des réponses aux problèmes des Guadeloupéens, en lien avec les propositions des élus.”

  • Covid-19 : point sur la situation sanitaire, en Guadeloupe

    Il est difficile, en ces temps de mouvement social, d'avoir une idée précise, quant à l'évolution de l'épidémie de Covid-19, en Guadeloupe. Du fait des barrages routiers, la population se fait moins dépister. On sait toutefois que le virus est toujours présent et que, lui, continue de circuler. Depuis le début de l'actuelle semaine 47, il y a eu 99 nouveaux cas de Covid-19, dans l'archipel. Aucun décès n’est à déplorer, sur ces derniers jours. Plus d'informations ici.

    Immunité Covid
    DR
  • Martinique : des propositions pour sortir de la crise

    En Martinique, des propositions unitaires des élus CTM sont proposées pour sortir de la crise.

  • Point sur les barrages à 17 heures

    Il est 17 heures et la circulation n'a guère évolué depuis ce matin. La Guadeloupe compte toujours de nombreux points de barrages.

    Trafic guadeloupe
    Trafikera
  • Le jeune homme de Bouliqui a finalement été blessé par un morceau de grenade lacrymogène

    Souvenez-vous, il y a quelques jours, un homme de 30 ans avait été blessé sur un barrage érigé dans le quartier de Bouliqui...
    Selon les premiers éléments de l'enquête, il ne s'agirait pas d'un impact d'arme à feu mais celui d'un morceau de grenade lacrymogène lancé par les gendarmes qui intervenaient ce soir-là. Des conclusions tirées d'un rapport d'expertise balistique et grâce à un document vidéo. L'enquête judiciaire se poursuit.

     

  • Martinique : une automobiliste victime d'attouchements sexuels sur la voie publique au Marin

    Selon nos informations, une femme qui avait franchi sans encombre le barrage de la Pierre Bleue, au Marin, en Martinique, a été victime d'attouchements sexuels par un homme qui lui bloquait la route. L'individu aurait insisté pour la toucher avant de la laisser passer. Une enquête a été ouverte

  • Un « laisser-passer » auprès du collectif mobilisé pour les producteurs de bananes

    Le groupement de producteurs de bananes a pu obtenir un « laisser-passer » auprès du collectif mobilisé, pour pouvoir acheminer les fruits jusqu’au port de Jarry. Hier soir, neuf porte-conteneurs ont pu ainsi franchir, en convoi, les différents barrages, de Trois-Rivières jusqu’à Montebello à Petit-Bourg. Une deuxième opération était programmée ce matin, mais elle s’avère plus compliquée ; car l’un des syndicats refuse de laisser passer les chargements qui proviennent de certaines grosses exploitations. Au total, ce sont 13 conteneurs qui devaient rejoindre le port.

  • Les stations essence basse-terriennes livrées par bateau

    Plusieurs stations essence de la région basse-terrienne ont été livrées hier après-midi, les camions sont arrivés par bateau. Regardez notre vidéo envoyée par Gessy Blanquet.

  • Démonstration de force réussie pour le LKP

    Deux "sanblés" simultanés étaient organisés ce samedi matin par les organisations et sympathisants du mouvement social en cours. Une réponse à l'appel de la mobilisation prônée par le LKP et qui s'est traduite par un rassemblement de masse aussi bien à Pointe-à-Pître qu'à Basse-Terre. Plus d'informations dans notre article.

    images mobilisation
    Ch. Danquin
  • La nécessité de ramasser les déchets, sources d'insalubrité, mais munitions pour les barrages

    Le ramassage des ordures devient une nécessité, pour les collectivités de Guadeloupe. Les déchets, qui s’amoncellent un peu partout, servent à ériger les barrages. Mais les entreprises chargées de leur retrait subissent aussi les blocages routiers. Plus d'infos dans notre article.

    Déchets éparpillés sur la voie publique, au rond-point de Saint-Félix, au Gosier
    Déchets éparpillés sur la voie publique, au rond-point de Saint-Félix, au Gosier - Gessy Blanquet
  • Mobilisation contre l'obligation vaccinale à Basse-Terre

    Suivez en direct la mobilisation contre l'obligation vaccinale à Basse-Terre avec notre correspondant Jean-Marie Firpion.

  • Plus d'une centaine d'arrestations et de condamnations depuis le début du conflit

    51 personnes, dont 9 femmes, ont été présentées devant la justice pour des actes de pillage ou délits commis sur les barrages, selon un premier bilan du parquet de Pointe-à-Pitre. 17 ont été incarcérées. A Basse-Terre, 60 personnes ont déjà été arrêtées et jugées. Plus d'infos ici.

    Tribunal Judiciaire de Pointe à Pitre
    E. Stimpfling
  • Mobilisation à Boisripeaux aux Abymes

    A Boisripeaux, aux Abymes, même combat qu'à Basse-Terre. Plus de 10 000 personnes sont mobilisées contre l'obligation vaccinale. Regardez notre vidéo envoyée par Christian Danquin.

  • Un hélicoptère à Sainte-Marie

    Un hélicoptère survole en ce moment la zone de Sainte-Marie à Capesterre-Belle-Eau. Regardez cette vidéo envoyé par Eddy Golabkan.

  • Afficher les messages précédents