Jeux Olympiques : les dix images inoubliables pour les Outre-mer [VIDEOS]

jeux olympiques
Rio 2016 10 images fortes
©DR
Rio c'est fini ! Des victoires, des défaites, des larmes de joie ou de détresse, des moments d'émotion intense, des victoires. Quelles sont les dix images les plus fortes pour les sportifs des Outre-mer qui ont disputé les Jeux Olympiques 2016 ? Regardez la sélection de La1ère. 

1. Les larmes d'Emilie Andéol

La Martiniquaise Emilie Andéol a obtenu la médaille d'or en judo, catégorie des + de 78 kilos. Sur la plus haute marche du podium, les larmes de joie d'Emilie ont ému la France entière. Regardez ces images (Francetvsport) :


2. Teddy Riner au sommet de l'Olympe 

La pression était maximale sur les épaules du Guadeloupéen Teddy Riner, champion olympique en titre et porte-drapeau de l'équipe de France. Mais il n'a pas craqué, remportant sa deuxième médaille d'or olympique. Teddy winner Riner est définitivement le meilleur. Regardez le combat de la victoire (Francetvsport) :


3. "Teddy est altruiste, généreux, il sait d'où il vient, il sait où il va"

Interviewée par Maïté Koda, envoyée spécial de La1ère à Rio, le soir de la victoire de Teddy Riner, l'épouse du double champion olympique, Luthna Plocus, nous raconte "son" Teddy Riner. Qui est-il dans la vraie vie ? Un garçon vraiment en or. Regardez cette interview pleine d'émotion et d'amour :

 

4. La défaite des Experts

Ils rêvaient d'un troisième titre olympique consécutif. Mais les Danois, en finale du tournoi de hand, ont été trop forts, dominant les Experts 28-26. 


5. Les retrouvailles de Dimitri Bascou et de son coach, après le bronze

Sur 110 mètres haies, le Martiniquais Dimitri Bascou a décroché une médaille de bronze bien méritée. Interviewée par Canal + quelques minutes après la course, il retrouve en direct son entraîneur et ami, Giscard Samba. Un moment d'émotion intense. "On ne fabrique pas des champions, on construit des hommes", explique l'entraîneur en larmes. Regardez ce moment d'émotion (Canal+) :

 

6. La détresse de Wilhem Belocian

Le jeune spinteur guadeloupéen a vécu un cauchemar à Rio. En raison d'un faux départ en série du 110 mètres haies, il a été disqualifié. En pleine détresse, Wilhem Belocian est resté prostré de longues minutes avant de quitter les Jeux Olympiques. Un rêve brisé pour quelques millièmes de seconde. Regardez ces images (Francetvsport) :


7. La médaille du courage pour le Tahitien Billy Besson

Associé à Marie Rio en Nacra 17, le navigateur tahitien Billy Besson n'a pas décroché de médaille à Rio. Le duo termine 6ème. Mais victime d'un accident à l'entraînement quelques jours avant le début des jeux, Billy Besson mérite largement la médaille du courage. Souffrant d'une hernie discale extrèmement douloureuse, il pouvait à peine marcher. C'est en fauteuil roulant qu'il se déplaçait sur terre, mais cela ne l'a pas empêché de tout donner sur la mer. Dés la dernière régate terminée, Billy Besson a été rapatrié en urgence en France pour y subir une opération chirurgicale. 
Regardez le reportage d'Outre-mer 1ère/France Ô :

8. Des épéistes en or massif

Médaillés d'or en épée par équipes, les Guadeloupéens Yannick Borel et Daniel Jérent, le Martiniquais Jean-Michel Lucenay, et Hauthier Grumier (qui n'a pas participé à la finale) sont montés sur le toît de l'Olympe.
Regardez les images de leur victoire (Francetvsport) :


9. Les encouragements de la maman de Laetitia Payet

La judokate Laetitia Payet, originaire de La Réunion, n'a pas gagné de médaillé à Rio, mais sa maman a gagné la médaille d'or des encouragements. Notre journaliste Maïté Koda a capté un instant assez rare, dans les tribunes. Alors que sa fille est sur le tatami, la maman hurle autant qu'elle le peut ses encouragements. Insuffisant malheureusement pour faire gagner Laetitia.


10. Les adieux de Gélébale et Piétrus

Comme Tony Parker, les Guadeloupéens Mickael Gelabale et Florent Piétrus rêvaient d'une médaille pour leur dernière compétition sous le maillot tricolore. Mais la lourde défaite face à l'Espagne en 1/4 de finale a brisé le rêve. Regardez l'interview d'après-match de Florent Piétrus, réalisée par Maïté Koda et Martin Baumer, envoyés spéciaux de La1ere à Rio :