Kassav’, un an après la mort de Jacob Desvarieux

musique
Extrait concert Eia Kassav en hommage à Jacob Desvarieux en Martinique
Les artistes sur scène interprètent "Zouk-la sé sel medikaman nou ni" ©BCI
Le 30 juillet 2021 disparaissait le guitariste et cofondateur du groupe Kassav’ à l’âge de 65 ans. Un décès qui a laissé un immense vide dans le monde de la musique et du zouk en particulier. Un an après, Kassav’ n’a pas repris le chemin de la scène, mais est-ce possible de continuer sans ce pilier ?

Une question est sur toutes les lèvres avec le premier anniversaire de la disparation de Jacob Desvarieux : le groupe Kassav’ va-t-il pouvoir continuer sans lui ? Au lendemain de cette triste nouvelle, encore sous le choc, Jocelyne Béroard ne parvenait pas à se projeter sans son ami. Pareil pour Jean-Claude Naimro, le pianiste du groupe, qui concluait ainsi son passage dans #MaParole : "Sans notre potomitan Jacob Desvarieux, la maison Kassav' est fragilisée".

Mais avec le temps qui passe, l’avenir du groupe est un peu plus facile à imaginer pour Jocelyne Béroard : " On est en train de se poser des questions et puis bon, on ne se fait pas de cinéma non plus, on n’a plus 20 ans, on peut imaginer un demain de ce qui reste de Kassav’ (…), on est en train d’y réfléchir", expliquait-elle en mars dernier sur Martinique la 1 ère.

Même son de cloche du côté du batteur du groupe depuis 2009, Thomas Bellon : "Quand on est conscient de ce que Jacob a fait, pour moi, il faut y retourner, il faut y aller encore, continuer à partager avec les fans de Jacob".

Il répond à Nathalie Sarfati et Leïla Zellouma :

Une année de célébration pour Kassav’

Pour autant, la disparition de Jacob Desvarieux n’a pas marqué la fin de l’influence musicale de Kassav'. En mai dernier en Martinique, Tony Chasseur et Gilles Voyer ont organisé un grand concert qui a résonné comme un cri du cœur pour célébrer et remercier tout ce que ce groupe a fait pour le zouk et les Antilles.

Nous n'avons pas véritablement marqué le coup, nous musiciens antillais, pour dire merci à ce groupe-là. Ce n'était pas simplement à Jacob, c'était au groupe Kassav' pour l’apport et la belle histoire musicale qu'ils nous ont apporté.

Tony Chasseur

Que le regroupe reprenne la scène ou non, il existera toujours à travers son influence musicale. C’est le sentiment de la journaliste Fara C, qui les a suivis à plusieurs reprises depuis 1985 : "Je vous lance le pari que de plus en plus de morceaux de Kassav’ vont être repris comme des standards de jazz et réinventé."

L’histoire de ce groupe mythique ne s’est donc pas arrêtée avec la mort de son co-fondateur. Et les fans dont la patience a été mise à rude épreuve pour connaître l’avenir du groupe devront patienter jusqu’en 2023 pour le retour prévu de Kassav’ sur scène.