La Réunionnaise Sophie Elizéon nommée déléguée interministérielle à la lutte contre le racisme, l'antisémitisme et la haine anti-LGBT

gouvernement
La Réunionnaise Sophie Elizéon, déléguée interministérielle à l'égalité des chances
©Léia Santacroce

Actuellement préfète de l'Aude, la Réunionnaise Sophie Élizéon a été nommée Déléguée interministérielle à la lutte contre le racisme, l'antisémitisme et la haine anti-LGBT en Conseil des ministres ce mercredi 17 février. 

Nouveau poste pour Sophie Élizéon qui occupait depuis le 14 octobre 2019 celui de préfète de l'Aude. La Réunionnaise sera désormais à la tête de la délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l'antisémitisme et la haine anti-LGBT (DILCRAH). Sa nomination par le président de la République a été annoncé ce mercredi 17 février lors du Conseil des ministres. Sophie Elizéon succède ainsi à Frédéric Potier, en place depuis mai 2017, et s'est dite "très honorée" de cette nomination qui prendra effet le 8 mars 2021.


Sophie Elizéon sera notamment chargée de veiller à la mise en œuvre du plan national d'actions pour l'égalité, contre la haine et les discriminations anti-LGBT prévu sur 2020-2023. Elle travaillera également à la coordination de la préparation du plan national de lutte contre le racisme et l'anti-sémitisme auprès d'Elisabeth Moreno. "L'expérience qu'elle a acquise sur ces sujets au cours de sa carrière professionnelle sera précieuse pour mener à bien ces chantiers indispensables à la cohésion sociale de notre pays", a souligné la ministre déléguée chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l'Égalité des chances dans un communiqué.

"Notre pays a besoin de fraternité"

Sophie Elizéon, nouvelle déléguée interministérielle à la DILCRAH

"Je mesure les responsabilités grandissantes qui me sont confiées et j'accueille ça avec beaucoup d'enthousiasme et d'humilité", a fait savoir l'intéressée au lendemain de sa nomination. "La crise sanitaire l'a bien montré : notre pays a besoin de fraternité. Il faut pouvoir l'entretenir durablement. La fraternité est quand même une valeur fondatrice de la République mais qu'on cite peut-être moins souvent que les deux autres... Moi, c'est sous cet angle-là que je souhaite conduire la délégation", achève Sophie Elizéon.

Ce n'est pas la première fois que Sophie Elizéon occupe un poste de déléguée interministérielle : entre 2012 et 2015, elle est chargée de l'égalité des chances des Français des Outre-mer après avoir été déléguée régionale à l'éligté entre les femmes et les hommes à La Réunion de 2007 à 2012. Depuis 2015, elle a travaillé dans le milieu préfectoral, occupant d'abord le poste de préfète déléguée à l'égalité des chances auprès du préfet du Nord (2015-2017). Sophie Elizéon devient en 2017 la première femme réunionnaise à être nommé préfète, dans le Territoire de Belfort. Elle prend ensuite la tête de la préfecture de l'Aude en 2019.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live