“Le beau jeu c’est bien, mais l’efficacité c’est encore mieux”, la Martiniquaise Wendie Renard prête à affronter les Pays-Bas en quart de finale

football
Kadidiatou Diani, Corinne Diacre et Wendie Renard à l'entrainement au camp de base de la France à  Ashby-de-la-Zouch.
L'entraîneur principal de l'équipe de France, Corinne Diacre (C), sourit en parlant avec l'attaquante française Kadidatou Diani (G) et la défenseuse française Wendie Renard pendant une séance d'entraînement au camp de base de l'équipe à Ashby-de-la-Zouch, dans le centre de l'Angleterre, le 15 juillet. ©FRANCK FIFE / AFP
L’équipe de France féminine affronte les Pays-Bas ce samedi 23 juillet à 21 heures, lors des quarts de finale de l’Euro de Football à Rotterham au Royaume-Uni. Les Françaises n’ont jamais réussi à accéder à la demi-finale dans cette compétition. Ce soir face aux tenantes du titre : “il faudra tout donner”, déclarait vendredi en conférence de presse la capitaine Wendie Renard.

Elles ne sont pas favorites de la rencontre mais les Bleues sont prêtes. Depuis dix ans, les Françaises se sont toujours arrêtées aux portes de la demi-finale. Elles espèrent battre les tenantes du titre ce soir à 21 heures au stade de Rotterham. Lors de la conférence de presse d’avant-match vendredi 22 juillet, la Martiniquaise Wendie Renard déclarait : “On a la même détermination que nos précédents matchs, on a envie collectivement de continuer notre aventure, on fera tout pour continuer cette aventure.”

Pour la défenseure, “c’est une nouvelle aventure” de l’Euro qui commence. “Ça fait quelques années que l’on veut passer le cap des quarts de finale. On va souffrir ensemble, prendre du plaisir ensemble, se lâcher, prendre des risques ensemble, il faudra le faire collectivement. Maintenant, il faudra tout donner, on a 90 minutes minimum.” Pour cela, elles se sont préparées, mentalement comme physiquement. “Le beau jeu c’est bien, mais l’efficacité encore mieux.”

Retour sur le début de la compétition

Après un début tonitruant et une large victoire 5-1 face aux Italiennes en début d’Euro 2022, le rythme a baissé. Elles gagnent leur deuxième match avec un score très serré 2-1 face à la Belgique où la Guadeloupéenne, Delphine Cascarino, s’illustre comme meilleure joueuse du match.

La rencontre face aux Islandaises, le 18 juillet, a été compliquée et marquée par un match nul, mais cette-fois, c'est la Réunionnaise Melvine Malard qui est sacrée meilleure joueuse et plus jeune buteuse du match. Les Bleues restent tout de même parmi les favorites de la compétition.

Malgré la blessure de Marie-Antoinette Katoto ou un penalty manqué par Wendie Renard. La sélectionneuse de l’équipe de France Corinne Diacre affirme : “Physiquement, on est bien. L’équipe va bien, même très très bien.” Les Bleues sont prêtes avec une capitaine très déterminée : “Je suis une compétitrice. C’est ensemble qu’on ira changer cette histoire. Il va falloir être concentrée jusqu’à la dernière minute.”