Mayotte : la mortalité en hausse de 40% durant les deux premières semaines de mars

santé
Chm
D'après les dernières données publiées par l'Insee sur la mortalité par départements, pour les 16 premiers jours du mois de mars 2020, Mayotte a eu une augmentation de décès de 40% par rapport à la même période en 2019. En cause, selon l'ARS, l'augmentation des cas de dengue, et non le coronavirus.
Entre le 1er et le 16 mars 2020, il y a eu 42 décès déclarés dans les mairies de Mayotte. C'est 40% de plus que sur la même période en 2019, d'après les données transmises à l'Insee, soit 12 décès supplémentaires.


Ces données ont été publiées dans le contexte de l'épidémie de Covid-19, afin de pouvoir suivre l'évolution de la mortalité par département. Par souci de transparence, l'Insee publie en effet depuis lundi 30 mars ces données sur la mortalité dans chaque département. 


Plus forte augmentation au niveau national 

Il s'agit de l'augmentation la plus forte au niveau national, alors qu'un seul décès lié au Covid-19 a été déclaré sur le territoire mahorais. En comparaison, le Haut-Rhin qui est le département le plus touché par le coronavirus, a enregistré 417 morts sur la même période, mais une augmentation du nombre de décès de 38% par rapport à l'année passée. 
 

L'ARS pointe la dengue

Interrogée sur la surmortalité à Mayotte, la directrice de l'Agence Régionale de Santé de Mayotte, Dominique Voynet, a pointé du doigt l'épidémie de dengue qui sévit dans le département. "Au cours du premier trimestre de l'année 2020, au moins 5 décès peuvent être associés à la dengue", a-t-elle précisé, mettant également en avant l'évolution de la démographie : "La population de Mayotte croît année après année et il est à peu près normal que le nombre de décès augmente également."

La directrice de l'ARS a assuré que "chaque cas" fera l'objet d'une investigation, mais a reconnu une "difficulté particulière" à Mayotte "où les deux-tiers des décès ont lieu en dehors du milieu hospitalier" et "où les délais entre les décès et l'inhumation des corps sont particulièrement courts". Regardez les explications de Dominique Voynet, directrice de l'ARS, interrogée par Mayotte la 1ère :
 
©la1ere


Comme le signalait Mayotte la 1ère le 18 mars dernier, alors que le coronavirus était déjà présent dans le département, l'épidémie de dengue continuait de sévir avec 2 254 cas de dengue confirmés depuis le début de l’année. Et trois décès récents lui étaient imputés.  


Où en est le coronavirus à Mayotte ?

Le premier cas de coronavirus a été officiellement dépisté à Mayotte le samedi 14 mars. Mardi 31 mars, l'Agence Régionale de Santé annonçait un total de 94 cas avérés et un décès lié au virus : le 30 mars à la mi-journée, Mayotte la 1ère avait annoncé le décès d'un quinquagénaire admis la veille à l'hôpital. L'ARS précisait que ce patient décédé avait été testé positif au Covid-19 mais présentait de multiples pathologies. « On ne peut pas affirmer de manière certaine qu’il est mort principalement à cause du virus, il y avait d’autres pathologies, mais cela n’a pas dû aider » avait déclaré Dominique Voynet.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live