publicité

Sécurité routière : légère hausse de la mortalité dans les Outre-mer en octobre 2018

L'observatoire national interministériel de la sécurité routière vient de publier ses estimations de la mortalité sur les routes pour le mois d'octobre 2018. Si au niveau national la mortalité est en baisse sur cette période, elle a en revanche légèrement augmenté dans les Outre-mer. 

  • Par Marie Boscher
  • Publié le , mis à jour le
S'il y a eu moins d'accidents corporels en octobre 2018, la mortalité a été plus élevée dans les départements d'Outre-mer par rapport à l'an passé. Selon l'Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR), 20 personnes ont perdu la vie sur les routes ultramarines, soit 4 de plus qu'en octobre 2017. Cela porte à 195 le nombre de personnes tuées depuis le début de l'année dans les départements et les collectivités d'Outre-mer. 

Cliquez sur les trois petits points en haut à droite puis sur l'icône écran pour voir en plein-écran :

Les comportements humains en cause


Même s'ils sont en baisse, ces chiffres sont encore provisoires et le gouvernement maintient l'appel à l'implication de tous, particulièrement à l'approche des fêtes de fin d'années. "L'insécurité routière n'est pas une fatalité", a ainsi souligné Christophe Castaner, ministre de l'Intérieur, lors d'un déplacement en Vendée début novembre. 

Alcool et vitesse sont toujours les premières causes de mortalité sur les routes. En 2017, 28% des accidents mortels étaient liés à un excès de vitesse et 20% à la consommation d'alcool. Enfin 8% étaient dus à une prise de stupéfiants. 
 

Mobilisation générale et sensibilisation


Dans les territoires ultramarins comme dans l'hexagone, les forces de l'ordre multiplient opérations de sensibilisation. Fin septembre, les brigades motorisées de Polynésie ont par exemple mené une campagne pour contrôler l'éclairage des deux roues.
 A l'instar de la Polynésie, de la Guyane ou encore de la Réunion, la Nouvelle-Calédonie a choisi récemment d'installer des silhouettes noires sur le bord des routes pour symboliser les morts. Sont inscrites sur celles-ci les dates et heures de décès des victimes. 
Des silhouettes noires sont installées sur les bords des routes à La Réunion. © Rahabia Issa
© Rahabia Issa Des silhouettes noires sont installées sur les bords des routes à La Réunion.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play