Trois monuments sélectionnés en Guadeloupe pour l'émission "Monument préféré des Français"

patrimoine
Le Monument Préféré des Français - édition 2022 ©France TV et vous
À l'occasion des 39èmes journées européennes du Patrimoine et de la nouvelle saison du "Monument préféré des Français" présenté par Stéphane Bern, trois édifices ont été sélectionnés en Guadeloupe.

Le programme dédié au patrimoine français revient, sur France 3 avec en lice 42 monuments sélectionnés dans toute la France. Les internautes sont appelés à choisir celui qui représentera chaque territoire, en votant en ligne sur le site de France télévisions

Dans les territoires d'Outre-mer, seule la Guadeloupe est représentée et compte trois monuments : 

  • L'habitation Zévallos au Moule

Cette ancienne exploitation agricole sucrière a été construite en 1844, par la Compagnie des Antilles. Le site regroupait la production de plusieurs exploitations, dont l'usine centrale de l'habitation Marly à Sainte-Anne, construite temporairement.  L'habitation Zévallos devient la première installation de cette envergure dans l'archipel guadeloupéen. Elle cesse son activité en 1901 et est classée aux Monuments historiques en 1990.

habitation Zevallos
©Fondation du Patrimoine

En septembre 2020, les propriétaires de l'habitation Zévallos ont reçu un chèque de 500 000 euros de la Fondation Bern pour la rénovation du site. 

  • L'église Saint-Pierre-et-Saint-Paul à Pointe-à-Pitre

Le monument religieux a été érigé sur la place Gourbeyre, en 1817 à Pointe-à-Pitre. Un tremblement de terre en 1843 impacte fortement la bâtisse, ce qui provoque une série de travaux pour restructurer l'Église. En 1876, un clocher s'ajoute au monument. L'église Saint-Pierre-et-Saint-Paul est classée au titre des monuments historiques en 1978.

En 2019, une commission de sécurité préconise la fermeture de l'édifice, en raison de l'absence de travaux effectués, spécifiquement pour la toiture qui est obsolète. La Région avait envisagé de prendre en charge, tout ou une partie des travaux, à hauteur de 300 000 euros. La Fondation du Patrimoine a quant à elle remis un chèque de 500 000 euros.

Eglise Saint-Pierre et Saint-Paul, Pointe-à-Pitre
©Ludovic Gaydu

  • Le Fort Delgrès à Basse-Terre

Ce fort surplombe la ville de Basse-Terre. Durant le XVIIe siècle, il symbolise le pouvoir de Charles Houël, gouverneur puis seigneur propriétaire de la Guadeloupe. Il portait d'ailleurs le nom de Fort Saint-Charles à l'époque. 

Il fut un haut lieu de la lutte franco-anglaise dans les Antilles, puis de celle des Guadeloupéens conduits par l'officier Louis Delgrès, résistant contre les troupes de Napoléon et contre le rétablissement de l'esclavage. Il a été classé monument historique par arrêté du 

Fort Delgrès ©MAISANT LUDOVIC / HEMIS.FR

Lors des éditions précédentes, le Temple Narassingua Peroumal à Saint-Pierre, sur l'île de La Réunion, avait décroché la troisième place du classement, en 2020. L'année dernière, le Jardin botanique de Balata en Martinique avait été classé en onzième position.