publicité

C’est une grande dame à qui chaque année, on rend hommage.
Notre Dame de La Salette à Saint-Leu est célébrée jusqu’au 19 septembre par des milliers de fidèles. Chemins de croix et pèlerinages sont au programme. Une ferveur religieuse qui connaît toujours et encore un bel engouement.

 

L'histoire de deux petits bergers

Les fidèles réunionnais connaissent l’histoire de Maximin et Mélanie. Deux bergers des Alpes, qui le 19 Septembre 1946, ont assisté à l’apparition de la Vierge à Grenoble.

© Imaz Press Réunion

A La Réunion, ces faits prennent un nouvel essor 13 ans plus tard.
On est en 1859, l’île est victime d’une grande épidémie de peste et de choléra qui fait  2700 morts.
Le père Saissac, curé de la paroisse promet alors de construire une chapelle sur une petite colline à Saint-Leu si ses paroissiens sont épargnés par l’épidémie, un édifice en l’honneur de Notre Dame de la Salette.
Le prêtre avait été ordonné le jour de l’apparition de la Vierge en Isère.
A Saint-Leu, Les travaux de la Chapelle durent 2 mois avec la participation de plusieurs paroisses. Et L’épidémie s’arrête aux portes de Saint-Leu.

Depuis,  chaque année, des milliers de pèlerins affluent sur la ville.
 

© Sophie Person

 

La Salette : ressenti des fidèles lors du chemin de croix


Le rituel religieux consiste à monter les marches qui conduisent à la petite chapelle, un chemin de croix que certains effectuent à genoux.
Prières et messes rythment cette célébration pendant neuf jours avant le grand rassemblement. Le 19 septembre, la cérémonie est concélébrée par l’évêque de La Réunion et plusieurs prêtres.
 

Pèlerinage à La Salette : un rituel bien rodé raconté par le Père Zbigny

Programme 2018 de la fête de la Salette

La manifestation est religieuse mais aussi festive avec de nombreuses animations.Des concerts sont programmés jusqu'au 18 septembre au soir.