Yaël Braun-Pivet nommée ministre des Outre-mer

gouvernement
Yaël Braun-Pivet
Yaël Braun-Pivet ©LUDOVIC MARIN / AFP
L'ancienne présidente de la commission des Lois de l'Assemblée nationale a été nommée ministre des Outre-mer vendredi 20 mai, a annoncé l'Élysée. Confiance, vie chère, réchauffement climatique... Les dossiers ultramarins à traiter par la nouvelle équipe seront nombreux.

La rue Oudinot se prépare à accueillir une nouvelle locataire. Quatre jours après la nomination d'Élisabeth Borne au poste de Première ministre, l'Élysée a annoncé que Yaël Braun-Pivet succède à Sébastien Lecornu au poste de ministre des Outre-mer.

A peine deux heures après l'annonce du gouvernement, se déroule la passation de pouvoir entre Yaël Braun-Pivet et son prédécesseur. Elle est à suivre en direct ici :

La prochaine équipe ministérielle en charge des territoires d'Outre-mer s'installera dans un contexte de rejet évident de la politique menée par Emmanuel Macron lors de son premier quinquennat entre 2017 et 2022. Car bien qu'il ait été réélu, les Outre-mer - et tout particulièrement les Antilles-Guyane et La Réunion - ont préféré voter pour ses opposants situés aux extrêmes lors de l'élection présidentielle du mois d'avril : Jean-Luc Mélenchon au premier tour et Marine Le Pen au second.

Crise sociale, vie chère, environnement... Une pile de dossiers à gérer

Restaurer la confiance entre Paris et les Ultramarins sera donc une des premières missions de la nouvelle ministre. La crise sanitaire et la méfiance envers la vaccination d'une large partie de la population ultramarine ont alimenté une crise sociale majeure aux Antilles. L'actuel ministre des Outre-mer, Sébastien Lecornu, avait tenté d'éteindre le feu en rouvrant le dossier du statut des territoires, qui devrait occuper la prochaine locataire de la rue Oudinot. Celle-ci devra aussi lancer les discussions sur la nouvelle relation entre l'État et la Nouvelle-Calédonie avec les différents acteurs locaux, indépendantistes comme loyalistes, alors que le troisième et dernier référendum sur l'autodétermination du territoire en décembre a ouvert une période de transition post-Accord de Nouméa.

Manifestation des "group a po", à Pointe-à-Pitre - 04/12/2021
Gran sanblé Lapwent - 04/12/2021 ©Marie-Lyne Plaisir


Les enjeux économiques seront aussi sur la pile des dossiers à traiter par Yaël Braun-Pivet, alors que la vie chère est un thème récurrent dans les Outre-mer. Réunis en Martinique à l'occasion de la conférence ministérielle des régions ultrapériphériques européennes (RUP), les présidents des régions d'Outre-mer ont lancé un appel solennel à l'État pour qu'il adapte ses politiques publiques pour venir en aide aux territoires ultramarins, qui souffrent d'un "mal-développement structurel" et où les inégalités sont "de plus en plus criantes".

Avec l'annonce du nouveau gouvernement, l'attention se porte également sur le ministère de la Mer, occupé jusqu'ici par Annick Girardin, il devient un secrétariat d'état dont est désormais chargé la guadeloupéenne Justine Bénin. 

La nouvelle ministre des Outre-mer devrait rester rue Oudinot au moins jusqu'aux élections législatives. Le futur du gouvernement dépendra ensuite de la capacité du parti présidentiel à obtenir la majorité des sièges à l'Assemblée.