publicité

Le chef de l'Etat, Emmanuel Macron, en visite à La Réunion

Merci d’avoir suivi et participé au live de la visite du président de la République à La Réunion du mercredi 23 au vendredi 25 octobre.

LES DERNIÈRES INFOS - Mis à jour le 26/10/2019 à 08:49

  • Emmanuel Macron quitte La Réunion

    Le chef de l'Etat est actuellement à l'aéroport de GIllot et s'apprête à quitter La Réunion.

    Macron a quitté La Réunion
    Stéphane Enilorac
  • "Tienbo largu pa"

    A La Réunion, il a été frappé par « la résilience, la capacité à tenir face aux difficultés et à s’en sortir ». « Tienbo largu pa, on sera là ! » a-t-il conclu.

  • Un fond de 45 millions d'euros dès 2020 pour la production locale

    Le chef de l’Etat a annoncé « un fond de 45 millions d'euros dès 2020 pour alimenter la production locale ». Il ajoute un déplafonnement des aides. Selon lui, il faut « aider les agriculteurs et les pousser dans l'innovation, notamment dans le secteur du chanvre biomasse ». Il confirme aussi un soutien à la filière canne. Il estime que l’agriculture réunionnaise est un modèle de réussite. 

     

  • "J’appelle au calme. Je condamne ces violences urbaines qui sont malheureusement récurrentes"

    "J’appelle au calme. Je condamne ces violences urbaines qui sont malheureusement récurrentes", déclare Emmanuel Macron.

    "Malheureusement, ces tensions ne sont pas là uniquement lorsque le président se déplace", déclare le chef de l’Etat. "Je condamne et regrette ces tensions", dit Emmanuel Macron qui salue le travail des forces de l’ordre.

    "Je veux dire à ces jeunes qui s’adonnent à ces violences de manière récurrente, que ça n’apporte aucune solution. J’ai vu ces difficultés et je veux m’attaquer à la racine de ces difficultés en créant de l’emploi. Ça ne va sans doute pas assez vite pour eux, mais je ferais tout ce qui est en mon pouvoir pour le faire. La violence donne une mauvaise image qui n’est pas la réalité de ces quartiers".
     

    discorus macron avant départ
    Nordine Bensmail
  • Emmanuel Macron annonce un plan "zéro leucose"

    « J’ai entendu l’inquiétude sur leucose bovine », assure-t-il. « Nou lé pas plu nou lé pas moin ».

    Le chef de l’Etat va déployer un plan de sécurité sanitaire globale pour les élevages et un « plan zero leucose ». Le cheptel devra être assaini d’ici quatre ans.

    Macron discours avant départ
    Nordine Bensmail
  • Discours d'Emmanuel Macron avant son départ

  • Des agriculteurs attendaient Emmanuel Macron à Grande-Anse

  • Des agriculteurs attendaient Emmanuel Macron à Grand-Anse

  • Le message passé à Emmanuel Macron lors du pique-nique à Grande-Anse

  • Un marmaille a préparé une lettre pour Emmanuel Macron

  • Selfies, bises et dégustation de pâté créole au pique-nique à Grande-Anse

    Alors que la presse est tenue à bonne distance de cette séquence, le chef de l'Etat déambule au pique-nique organisé à Grand-Anse. 

  • Déception d'un éleveur bovin à Petite-Ile

    A Petite-Ile, Jean-Paul Bègue, éleveur bovin, regrette de ne pas avoir pu exposer la problématique de son exploitation et de la leucose bovine à Emmanuel Macron.

    Jean-Paul Bègue, éleveur bovin.
    Jean-Paul Bègue, éleveur bovin. - Lois Mussard
  • Emmanuel Macron est arrivé au pique-nique à Grande-Anse

  • Le cortège présidentiel hué lors de son passage au rond-point de Grande-Anse

  • Emmanuel Macron achève son voyage agité à La Réunion par un pique-nique à Grande-Anse

    Après un passage sur une exploitation agricole, le président de la République participe ce vendredi midi à un pique-nique à Grand Anse, dans le Sud. La nuit dernière a été marquée par des violences dans certains quartiers. Retrouvez notre article ici. 

    Emmanuel MAcron sur une exploitation agricole de Petite-Ile.
    Emmanuel Macron sur une exploitation agricole de Petite-Ile. - IMAZ PRESS
  • Emmanuel Macron va arriver à Grande-Anse

    Emmanuel Macron va arriver à Grand-Anse.
    Emmanuel Macron va arriver à Grand-Anse. - Sophie Person
  • Un manifestant interpellé à Grande-Anse

  • Emmanuel Macron toujours sur l'exploitation agricole

  • Sur le rond-point de Grande-Anse, une trentaine de personnes qui ne sera pas au pique-nique

    Sur le rond-point de Grande-Anse, une trentaine de personnes attend le passage du cortège présidentiel. Certains chantent "Macron démission", d’autres espéraient accéder au pique-nique et pouvoir parler au président de la République, mais ils ne sont pas invités.

  • A Grand-Anse, le pique-nique se prépare

    Emmanuel Macron se rendra à un pique-nique à Grand-Anse à partir de 11h30. Sur place, les élus arrivent : André Thien Ah Koon, David Lorion, Jean-Marie Virapoulle, Nathalie Bassire sont notamment présents.

    pique nique se prépare
    A Grand-Anse, le pique-nique se prépare en attendant Emmanuel Macron. - Jean-Regis Ramsamy
  • Afficher les messages précédents