Campagne officielle, absence des indépendantistes, ressenti par commune : le journal du référendum en Nouvelle-Calédonie, n°1

référendum
61a49e360f6eb_sans-titre-56.jpg
Journal du référendum 2021, numéro 1 ©NC la 1ère et CSA
J-13 avant la consultation d’autodétermination maintenue au 12 décembre 2021 en Nouvelle-Calédonie. A partir d’aujourd’hui, retrouvez un compte-rendu quotidien de l'actualité référendaire. A commencer par le coup d'envoi d'une drôle de campagne officielle.

Trois référendums, trois ambiances... La campagne qui commence officiellement aujourd'hui n'a rien à voir avec les deux précédentes, déjà très différentes l'une de l'autre. Une campagne qui se joue sans la moitié des protagonistes. On récapitule...

A l'agenda

Comme d'habitude, la campagne officielle se déroule les deux semaines avant le scrutin. En l'occurrence la troisième consultation d'autodétermination prévue par l'Accord de Nouméa. Elle commence donc ce lundi 29 novembre pour s'achever à minuit dans la nuit du vendredi 10 au samedi 11 décembre.

Place aux modules du CSA

"Dimanche 12 décembre, consultation sur l'accession de la Nouvelle-Calédonie à la pleine souveraineté, campagne officielle." Voilà ce qu'on pouvait entendre ce matin, sur l'antenne radio de NC la 1ère. Suivi de messages en français mais aussi en wallisien, allant du style humoristique au ton solennel, en passant par un peu de lyrisme. Bref : les modules enregistrés sous le contrôle du CSA, le Conseil supérieur de l'audiovisuel, commencent à être diffusés.
Vers 9 heures en radio, vers 20 heures en télé

Quatre sur huit !

Mais comme annoncé, on y entend les arguments de seulement quatre entités autorisées à participer, au lieu de huit : trois groupements qui représentent les Voix du Non, donc différents partis loyalistes, et Calédonie ensemble.

L’UC-FLNKS et Nationalistes, l’Uni et le Parti travailliste demandent quant à eux le report du scrutin, alors qu'il a été maintenu au dimanche 12 décembre. Ils campent sur leur position de ne pas prendre part à cette campagne officielle, même pour des clips expliquant leur appel à la non-participation. L’Eveil océanien a également prévenu qu'il ne ferait pas campagne.

Invité de la matinale

En dehors de cet espace officiel, des créneaux sont dédiés à la parole politique, dans toute sa diversité, durant nos rendez-vous d'information. Ce lundi, l’invité de la matinale radio était Philippe Gomès, leader de Calédonie ensemble et député de la deuxième circonscription. Il a exprimé sa vision de cette drôle de campagne.

©nouvellecaledonie

Demain, mardi, peu après 7 heures, place à Naïa Wateou, porte-parole des Voix du Non.

 

Invités du JT

Ce week-end, c'est sur le plateau de notre journal télévisé que deux personnalités de sensibilité opposée ont développé leurs arguments : Jean Creugnet est intervenu dimanche, en tant qu'élu Union nationale pour l'indépendance (à lire et voir ici).

Il était précédé samedi par Virginie Ruffenach, présidente du groupe Avenir en confiance au Congrès (article à retrouver là).

Dans ma commune

Comment les Calédoniens vivent-ils l’approche du référendum ? Eléments de réponse avec notre rubrique "Dans ma commune". Du lundi au vendredi, le journal télé de 19h30 propose de s’arrêter dans une des 33 municipalités du Caillou pour y entendre la parole d’habitants. Puis la ou le maire livre en direct son ressenti. Ce soir, c'était à Koumac.

Des instantanés à retrouver le lendemain de leur diffusion, à 13 heures, sur le site de NC la 1ère. Vous pouvez ainsi revoir les étapes de :

En alternant une commune qui vote davantage pour le Oui et une commune qui vote plutôt pour le Non.

Rendez-vous

Pour suivre au quotidien les dernières infos sur la campagne électorale, notez encore ces rendez-vous sur NC la 1ere :