Passation de pouvoir : l'ancienne députée Yaël Braun-Pivet prend les rênes des Outre-mer

gouvernement
Passation de pouvoir Lecornu Braun-Pivet
Passation de pouvoir au ministère des Outre-mer entre Sébastien Lecornu et Yaël Braun-Pivet, le 20 mai 2022. ©Quentin Menu
Après un peu moins de deux ans au ministère des Outre-mer, Sébastien Lecornu a passé le relai à l'avocate Yaël Braun-Pivet. La nouvelle ministre estime que la crise sanitaire et le statut de la Nouvelle-Calédonie seront ses premiers dossiers à traiter.

L'un part avec le regret de ne pas avoir répondu aux maux des territoires d'Outre-mer. L'autre arrive en prônant la connaissance des dossiers complexes concernant ces "territoires singuliers". Sébastien Lecornu a définitivement quitté la rue Oudinot à Paris, le 20 mai, après l'annonce de la composition du gouvernement d'Élisabeth Borne. Sa successeure, Yaël Braun-Pivet, avocate de profession et présidente de la commission des Lois de l'Assemblée nationale depuis 2017, est une des rares néophytes de ce nouveau gouvernement. 

"Je suis très émue parce que je fais partie de la fameuse société civile [mise en avant par Emmanuel Macron en 2017]", a-t-elle dit pendant son premier discours. Avant elle, Sébastien Lecornu, qui gardera un œil sur les Outre-mer depuis le ministère où il a été promu (les Armées), a salué une "femme de cœur" et une "femme de connaissance" qu'il juge à la hauteur des missions qu'implique ce poste.

Cinq après, me voilà en charge d'un magnifique ministère, avec une responsabilité énorme sur mes épaules. Et avec un sens de l'engagement qui ne s'est pas démenti et qui ne s'est pas affaibli, bien au contraire.

Yaël Braun-Pivet

Une nouvelle ministre qui prône le "dialogue constant"

Parler, écouter, dialoguer et finalement négocier. C'est ce que porte la nouvelle locataire du ministère. Et c'est peut-être ce qui a manqué au ministre sortant, qui n'a pas su contenir la colère Outre-mer, où l'on a largement voté contre Emmanuel Macron lors des deux tours de l'élection présidentielle. Interrogée sur ce lien de confiance brisé entre les territoires ultramarins et le pouvoir, Yaël Braun-Pivet a préféré botter en touche : "Force est aux bonnes volontés. Je crois qu'aujourd'hui, je suis en capacité de renouer les fils du dialogue", a-t-elle éludé.

Yaël Braun-Pivet
Yaël Braun-Pivet ©LUDOVIC MARIN / AFP


Celle qui veut avoir "de grandes ambitions" pour les douze territoires d'Outre-mer français va devoir se heurter à des dossiers complexes. Lors de la passation de pouvoir, l'ancienne sympathisante du Parti socialiste - quand son prédécesseur était issu des rangs de la droite républicaine - a fait valoir sa bonne connaissance des sujets ultramarins pour souligner la légitimité de sa nomination à ce poste.

On vous fera sans doute cette remarque que l'on m'a faite quand je suis arrivé à ce ministère : vous n'êtes pas Ultramarine. Néanmoins, vous connaissez les Outre-mer.

Sébastien Lecornu

En septembre 2021, Yaël Braun-Pivet s'est rendue en Martinique et en Guadeloupe avec les deux vice-présidents de la commission des Lois pour y constater l'ampleur de la catastrophe sanitaire, après une vague de Covid-19 meurtrière en juillet et en août. "La question sanitaire doit être regardée de façon très attentive", a-t-elle souligné après son discours. De l'autre côté de l'Atlantique, en effet, la Martinique connaît une nouvelle hausse considérable des contaminations, qu'elle devra gérer alors que les populations des Antilles et de la Guyane rechignent encore à se faire vacciner.

Un poste à confirmer au mois de juin

Autre sujet classé comme prioritaire par Yaël Braun-Pivet : le statut de la Nouvelle-Calédonie. Lors de son mandat parlementaire, la députée des Yvelines a été rapporteure d'une mission d'information sur l'avenir institutionnel du territoire. Depuis les résultats du dernier référendum sur l'autodétermination du Caillou - elle s'était alors félicitée de la victoire de "Non" à l'indépendance - le territoire du Pacifique est entré dans une période de transition et doit redéfinir ses relations avec l'État français.

Sans pour autant anticiper son premier déplacement en Outre-mer, la nouvelle ministre se projette néanmoins dans le futur proche pour traiter les sujets les plus urgents. Elle assure d'emblée vouloir contacter dès "ce soir" ou "demain" chacun des présidents de région d'Outre-mer ayant signé l'appel de Fort-de-France le 17 mai, dans lequel ils demandent à l'État de faire un effort dans sa politique d'aide aux territoires ultramarins.

Il faut que je prenne contact avec chaque représentant de chaque Outre-mer pour échanger avec eux et qu'ils puissent me dire quelles sont pour eux les priorités de leur territoire.

Yaël Braun-Pivet

Visiblement émue par sa promotion à un poste ministériel, Yaël Braun-Pivet, désormais aux commandes de la rue Oudinot, a regardé la voiture de Sébastien Lecornu quitter la cour du ministère. Sa propre longévité au ministère des Outre-mer pourrait, à présent, dépendre de sa victoire aux élections législatives du mois prochain dans sa circonscription des Yvelines et de l'obtention d'une majorité des sièges à l'Assemblée nationale par le parti présidentiel.