Saint-Martin et Saint-Barthélémy : le cyclone Irma - en direct

cyclones saint-barthélémy
61d2c5cce45b5_cover-live-633919.jpg
Irma ©FTV outre-mer 1ère
Le cyclone Irma, le plus puissant enregistré sur la Caraïbe depuis plusieurs décennies, a dévasté les îles de Saint-Martin et Saint-Barthélémy. Le bilan, encore très provisoire, fait état de neuf morts. Le gouvernement se mobilise pour venir en aide aux sinistrés. Annick Girardin, ministre des Outre-mer, est en Guadeloupe. Le président de la République Emmanuel Macron se rendra sur place "dès que possible". Suivez en direct, minute par minute, l'évolution de la situation et la progression du cyclone Irma dans les Antilles.

Images des rues de Gustavia à St-Martin après le passage d'Irma

--

Nouvelle photo satellite d'Irma

Images prise par un satellite de  la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA).

Irma mercredi après midi
©HO / NOAA/RAMMB / AFP

--

Préfecture de St-Martin en partie détruite, casernes de pompiers sinistrées : premier bilan du passage d'Irma

--

Les dégâts matériels provoqués par l'ouragan Irma, qui a frappé mercredi les îles française Saint-Barthélémy et franco-néerlandaise Saint-Martin, apparaissent "déjà importants", a déclaré Annick Girardin, la ministre des Outre-mer.

--

Image au levé du jour à Saint-Martin

--

Un hôtel de St-Martin ravagé par Irma

--

Premières images de Saint-Barth

--

La ministre des Outre-mer sur place dés que possible

--

Précision de l'observatoire volcanologique et sismologique de Guadeloupe à propos du séisme ressenti ce matin

"Un séisme mineur (magnitude 3.4) a été enregistré le mercredi 06 septembre 2017 à 06:57 (heure locale) et identifié de typeTectonique. L’épicentre a été localisé à 3 km au nord−nord−ouest de Le Lamentin, à 12 km de profondeur (soit une distance hypocentrale d’environ 13 km). Ce séisme a pu générer, dans les zones concernées les plus proches, une accélération moyenne du sol de 3.6 mg (*), correspondant à une intensité macrosismique III (faiblement ressentie). Suivant le type de sols, les intensités peuvent cependant avoir atteint localement l’intensité IV−V (secousse forte)." 

Séisme Guadeloupe
©OVSG

--

La toiture de la préfecture déléguée de Saint-Martin arrachée

A la cellule de crise interministérielle à Paris, on signale que la toiture de la préfecture déléguée de Saint-Martin a été arrachée par les vents du cyclone Irma. Pour l'heure, pas de bilan humain et matériel des dégâts occasionnés sur les îles de Saint-martin et Saint-Barthélémy. 

--

Séisme de magnitude 3,4 ressenti en Guadeloupe

A 6h58, ce mercredi matin, un séisme de magnitude 3,4 sur l'échelle de Ritcher a été ressenti en Guadeloupe. D'après Guadeloupe 1ère, le tremblement de terre était perceptible aux Abymes, à Port-Louis et à Vernou. L'épicentre se situe sous le Lamentin. Ce séisme intervient après l'ouragan Irma passé sur l'archipel il y a quelques heures seulement.

--

Témoignage impressionnant d'une habitante de Saint-Martin [AUDIO]

En plein passage du cyclone Irma sur Saint-Martin, une habitante de l’île, Nadia, a témoigné sur Guadeloupe 1ère de la violence du vent qui cogne contre sa maison.

--

Une photo donne un aperçu des dégâts à Saint-Barthélémy

Alex Jacqua, habitant de Saint-Barth, vient d'envoyer à notre journaliste Eric Cintas une photo qui montre la violence du cyclone Irma et les dégâts qu'il a pu constater à travers une fenêtre de son domicile. Il avait témoigné quelques heures plus tôt sur Outre-mer 1ère. 

Photo Saint Barth Jacqua
©Alex Jacqua

--

L'oeil est passé, Météo France fait le point

L'oeil de l'ouragan Irma a traversé mercredi matin (heure locale) les îles de Saint-Barthélémy, puis de Saint-Martin, a indiqué Météo France. Le centre du cyclone, d'environ 50 km de diamètre, est resté environ 1h30 sur Saint-Barthélémy et a ensuite touché Saint-Martin, un peu plus au nord-ouest. "Des impacts majeurs sont en cours sur ces îles", souligne Météo France, relevant que la mer "déferle avec une extrême violence" sur les rivages, et qu'il y a "submersion majeure des parties basses du littoral".

Des vents à 244 km/h ont été relevés dans un premier temps sur Saint-Barthélémy, indique Météo France, qui a perdu depuis ses instruments de mesure sur place, emportés par l'ouragan. Des pluies diluviennes étaient attendues, avec 200 à 400 mm de cumuls en quelques heures.

La Guadeloupe est restée plus en périphérie de l'oeil, mais connaît tout de même des vents à 100 km/h, de fortes pluies et des conditions de mer "très dangereuses".

--

"L'île est dévastée" : Michel Magras, sénateur de Saint-Barthélémy

Voici un SMS que nous avons reçu de Michel Magras, sénateur de Saint-Barthélémy :

"Bonjour, je suis désolé, je suis désastré par le monstre qui nous passe dessus, l'île est dévastée, c'est apocalyptique, beaucoup de dégâts, beaucoup de toitures arrachées. Nous passons en ce moment la deuxième partie de l'ouragan."

Michel Magras

--

“C'est du jamais vu à Saint-Martin. Même les murs tremblent.”

Daniel Gibbs, président de la collectivité territoriale de Saint-Martin, sur Guadeloupe 1ère radio

--

Suivez la situation à Saint-Martin grâce à la webcam de PTZtv

--

St-Barthélémy et St-Martin sont dans l'œil de l'ouragan Irma

St-Barthélémy et St-Martin sont entrés dans l'œil de l'ouragan Irma. Selon les premiers témoignages, des toitures sont arrachées, les vents sont violents, les pluies diluviennes. Synthèse à lire ici.

--

Communications téléphoniques coupées avec Saint-Martin et Saint-Barthélémy

Saint-Martin et Saint-Barthélémy sont actuellement dans l'oeil du cyclone. Les communications téléphoniques sont très difficiles avec les deux îles. En Guadeloupe, de nombreuses personnes tentent de joindre sans succès de la famille dans les deux îles du nord.

Ecoutez l'antenne radio de Guadeloupe 1ère en cliquant ici. 

--

Bulletin météo pour la Guadeloupe qui est désormais en alerte orange

Voici le dernier bulletin en date de Météo-France pour la Guadleoupe qui n'est désormais plus en alerte rouge : 

"Situation actuelle :
A 05 heures locales ce mercredi, le cœur d'IRMA, ouragan de catégorie 5, arrive sur les Iles du Nord. Avec un déplacement vers l'ouest-nord-ouest à 22 km/h, IRMA s'éloigne de la Guadeloupe. Aussi, la vigilance cyclone ne se justifie plus. IRMA laisse dans son sillage des vents soutenus orientés au sud qui lèvent une mer formée en côte sous le vent, ainsi que de nombreuses bandes pluvio-orageuses qui vont concerner notre archipel une grande partie de la journée de ce mercredi.

Prévisions :
Mer dangereuse à la côte : La côte caraïbe subit des vagues de secteur ouest, avec des creux proches de 2,5 m. Il s'agit d'une mer inhabituellement formée en côte sous le vent qui peut provoquer des déferlements importants. Cette mer est entretenue par un vent de secteur sud qui reste fort à la côte tout au long de cette journée de mercredi.

Fortes pluies : A l'arrière d'IRMA, les bandes pluvio-orageuses sont nombreuses et fréquentes. Situées plus à l'est de notre archipel, elles vont nous concerner tout au long de mercredi. Au cours de leur passage, les averses sont fortes et orageuses. Localement, des cumuls de pluies de 100 à 150 mm sont possibles jusqu'à ce soir. Le vent de sud reste soutenu, en particulier sur les côtes exposées à cette direction de vent. Des rafales à la côte de 70 à 80, km/h souffleront tout au long de cette journée. Sous les grains, elles atteindront 90 km/h. Dans les terres, des rafales proches de 80 km/h souffleront également sous les averses."

--

Un premier bilan rassurant du passage d'Irma en Guadeloupe

Selon un communiqué de la préfecture de Guadeloupe publié, ce mercredi 6 septembre, à 5h du matin (heure local), le bilan du passage de l'ouragan Irma sur le département est rassurant. Pas de victime, quelques dégâts, près de 8 000 foyers sont privés d'électricité. L'eau est également coupée dans certaines communes. Notre article à lire ici.

Irma
©HELENE VALENZUELA / AFP

--

Un habitant de Saint-Barth : "des toits ont volé, les arbres sont couchés"

Il est très difficile de contacter actuellement par téléphone des habitants de Saint-Barthélémy. L'île se trouve dans l'oeil du cyclone Irma. Dimitri a pu joindre son frère Kevin qui est sur place. Voici le témoignage qu'il nous rapporte :
"Les toits de plusieurs maisons ont volé. Tous les arbres sont couchés par terre. Des maisons ont également subi des inondations". 

--

La vigilance rouge est levée en Guadeloupe

--

Cyclone Irma: la toiture de l'hôpital de Saint-Martin arrachée

Des toitures ont été arrachées à Saint-Martin dont celle de l'hôpital, selon nos confrères de Guadeloupe 1ère qui indiquent avoir beaucoup de difficultés a recueillir des informations sur l'évolution du cyclone Irma. 

--

Premiers témoignages de St-Barth et St-Martin

La maison qui vibre, le bruit assourdissant du vent : les premiers témoignages d'habitants de Saint-Barthélemy et de Saint-Martin décrivent des conditions météos apocalyptiques. Retrouvez les témoignages en cliquant ici.

--

Ouragan Irma: la plan de vol de l'avion du pape modifié

Le plan de vol de l'avion transportant le pape François en Colombie a été modifié pour tenir compte de l'ouragan Irma dans les Caraïbes, a annoncé mercredi le Vatican. "En raison d'un ouragan sur les Caraïbes, le vol du Saint Père aura une route plus méridionale et entrera dans l'espace aérien de trois autres pays" (La Barbade, Grenade, Trinidad et Tobago), indique un communiqué du Vatican.
L'Airbus A330 pontifical a décollé de Rome peu après 11H00 (09H00 GMT) pour une arrivée initialement prévue à 16H30 locales (21H30 GMT) à Bogota. Le Vatican n'a pas précisé si cette modification du plan de vol aurait un impact sur cette heure d'arrivée. Le pape argentin a entamé mercredi une visite de cinq jours en Colombie où il défendra la paix encore fragile dans ce pays en proie depuis plus d'un demi-siècle à la guerre civile.

Ouragan Irma: la plan de vol de l'avion du pape modifié
©Andreas SOLARO / AFP

--

Premier bilan du passage d'Irma en Guadeloupe

--

Météo-France : nouveau bulletin météo

Météo-France a publié un nouveau bulletin pour Saint-Martin et Saint-Barthélémy :

"IRMA est un ouragan de catégorie 5, d'une intensité sans précédent sur l'Atlantique. Saint-Barthélemy est rentré dans l'oeil de l'ouragan à 5h très tôt mercredi matin (NDLR : 10h, heure de Paris). A minuit mardi, le centre de l'ouragan détecté par le radar de Guadeloupe se situait à 140 km de
Saint Barthélemy.

Des impacts majeurs sont en cours sur ces îles :
- Une mer démontée déferlant avec une extrême violence sur les rivages et submersion majeure des parties basses du littoral. Marigot, Grand Case et Gustavia seront particulièrement impactées. Cette submersion est en cours.

- Les vents dépassent en rafales 200 km/h sur Saint Barthélemy. depuis 4h et deviennent rapidement extrêmes, au-delà des 300 km/h . Le mur de l'oeil et ses pluies diluviennes ont abordé l'île vers 4h. Saint Barthélemy va connaitre une accalmie trompeuse qui va durer un peu plus d'une heure,
jusque vers 6h/6h30. Les vents violents vont reprendre alors du secteur Sud pendant 1 à 2h supplémentaires avant que les rafales ne redescendent en dessous des 200 km/h après 8h .

Même évolution sur Saint Martin avec 1h à 1h30 par rapport aux indications données pour Saint Barthélemy."

--

La forte inquiétude de la ministre des Outre-mer : https://la1ere.francetvinfo.fr/cyclone-irma-7-000-personnes-auraient-refuse-se-mettre-abri-508635.html

--

Témoignage à Saint-Barth : "C'est Hiroshima"

Eric Cintas, journaliste à Outre-mer 1ère/France Ô a pu joindre par téléphone un habitant de Saint-Barthélémy. Alex Jacqua, directeur commercial de la compagnie aérienne locale Air Antilles Express raconte :

"On est privé d'électricité. J'ai vécu Luis, mais là c'est deux fois pire. On a l'impression d'être dans une guerre. Le vent fait des gros boums. La maison vibre. C'est Hiroshima."  

Ecoutez ci-dessous son témoignage, (la liaison téléphonique est difficile).

--

Témoignage de Saint-Martin

Maeva-Myriam Ponet, journaliste à Guadeloupe 1ère, est actuellement à Saint-Martin. A l'approche du cyclone Irma, voici son impressionnant témoignage. 

--

Météo-France : Irma s'éloigne de la Guadeloupe

A 2h07, heure de Guadeloupe, 9h07 à Paris, Météo-France a diffusé un bulletin météo concernant la Guadeloupe. Le cyclone Irma s'éloigne désormais de la Guadeloupe. La houle est de l'ordre de 4 à 5 mètres. Les vents sont revus à la baisse : les rafales peuvent atteindre 80 à 100 km/h. Ci-dessous, le bulletin météo en intégralité.

--

Des habitants ont refusé de se mettre à l'abri

Forte inquiétude du gouvernement à Saint-Martin et Saint-Barthélémy car des habitants ont refusé de se mettre "à l'abri" selon Annick Girardin, ministre des Outre-mer. "S'il y a un message qu'on peut encore passer, c'est de se protéger un maximum et d'écouter les conseils et les consignes qui ont été donnés", a déclaré la ministre à l'issue d'une réunion à la cellule de crise à Paris. Selon son entourage, "7.000 personnes" ont refusé de se mettre à l'abri.

--

Saint-Barthélémy et Saint-Martin s'apprêtent à vivre l'arrivée d'Irma, un cyclone d'une violence inédite dans l'Atlantique nord. A 9h30 à Paris, il est 3h30 dans les deux îles françaises. Selon une journaliste de Guadeloupe 1ère confinée dans un hôtel, "le bruit du vent est assourdissant". 

--

Le puissant ouragan Irma a frappé dans la nuit de mardi à mercredi l'île de Barbuda, dans les Caraïbes, a annoncé le Centre des ouragans américain.

--

Météo-France : des "Rafales de vents au-delà de 300 km/h" sont attendues sur les îles du nord

Dans un bulletin météo diffusé à 00h49 heure de Guadeloupe (6h49 à Paris), Météo-France fait le point de la situation dans les îles du Nord, en niveau de vigilance violet. Des rafales à plus de 300km/h sont à craindre.

--

Barbuda : 250 km/h de vents

Selon Keraunos, des rafales de vents à 250 km/h ont été enregistrées à Barbuda, avant que l'anénomètre soit emporté.

--

Irma juste au dessus de Codrington (Barbuda)

Le cyclone se rapproche à la vitesse de 24 km/h de Saint-Martin et Saint-Bathélémy. Les deux îles françaises connaissent des vents de plus en plus forts. A Barbuda, les vents atteignent 295 km/h.

Cyclone Irma
©Capture d'écran Windy

--

L'ouragan Irma arrive sur l'île de Barbuda dans les Caraïbes

Selon les servicers météo américains, l'ouragan Irma arrive sur l'île de Barbuda dans les Caraïbes. 

--

Les services de l'Etat en alerte

--

Irma filmée depuis la Station spatiale internationale

--

Irma se rapproche de Saint-Barthélémy et Saint-Martin

A 8h30 (2h30 heure locale), le cyclone Irma avance à la vitesse de 24 km/h. Il se situe environ à 215 km de Saint-Martin et à 180 km de Saint-Barthélémy.

--

Ambiance dans un abri au Gosier (Guadeloupe)

Une grosse centaine d'abris, souvent des écoles, parfois des chapelles, ont été ouverts mardi sur l'ensemble du territoire et près d'un millier de personnes s'y sont déjà réfugié.

--

Alerte violette : quelles consignes ?

Les îles françaises Saint-Barthélémy et Saint-Martin ont été placées en alerte violette, le degré maximal, en prévision de l'arrivée de l'ouragan Irma "d'une intensité sans précédent sur l'Atlantique", et qui est attendu ce mercredi matin sur le nord des Petites Antilles.

--

Sans préparation de l'Etat, les Haïtiens livrés à eux-mêmes

L'évocation du mot ouragan surprend tous les habitants du quartier pauvre de Shada, situé le long de la rivière au coeur du Cap-Haïtien : quelques heures avant le passage
d'Irma au large de leur ville, aucun n'a été informé du danger de mort qui plane sur eux. En périphérie de la deuxième ville d'Haïti, au centre d'opérations d'urgence, les campagnes de sensibilisation des habitants n'ont pas encore été lancées car les équipes de la protection civile sont encore occupées à recenser les équipements et personnels disponibles.
Pour en savoir plus,cliquez ici. 

--

Une photo de Cap-Haïtien avant l'arrivée d'Irma

La deuxième ville d'Haïti s'apprête à vivre l'arrivée d'un cyclone sans précédent dans l'Atlantique Nord. 

Cap-Haitien
©HECTOR RETAMAL / AFP

--

Porto-Rico se prépare

Les météorologues prévoient que la tempête passe au nord de la ville de Fajardo et des petites îles de Culebra et Vieques, situées à l'extrême est de Porto Rico et de ses 3,5 millions d'habitants. Le gouverneur Ricardo Rossello Nevares a ordonné l'ouverture d'abris temporaires et incité les habitants à se préoccuper de leurs voisins ayant besoin d'assistance, comme les personnes âgées. Il a également demandé au président des Etats-Unis Donald Trump de déclarer par anticipation l'état d'urgence, ce qui aurait pour effet de débloquer certains financements ad hoc. Et il a sollicité du matériel médical au ministère américain de la Santé, s'attendant à des dégâts importants. Les habitants de Porto Rico n'ont pas oublié le passage d'Hugo en 1989 qui avait semé mort et destruction sur ce territoire américain.

--

Plus puissant qu'Harvey et Hugo

Selon Météo France "Irma est un ouragan d'une intensité sans précédent sur l'Atlantique", souligne l'institut. L'ouragan se déplace à la vitesse de 24 km/h et se trouvait à 364 kilomètres de Saint-Martin et 330 kilomètres de Saint-Barthélémy. Il est désormais plus puissant que les ouragans Luis (1995 St-Martin) ou Hugo (1989 Guadeloupe, 15 morts). Il est aussi plus puissant que Harvey, qui a récemment frappé le Texas et la Louisiane, faisant au moins 42 morts et plus de 100 milliards de dégâts matériels.

--

Les infos à retenir à 12h21 en Guadeloupe (6h21 à Paris)

Les îles françaises Saint-Barthélémy et Saint-Martin ont été placées en alerte violette, le degré maximal, en prévision de l'arrivée de l'ouragan Irma "d'une intensité sans précédent sur l'Atlantique. Le niveau d'alerte violet impose notamment le confinement total de la population. Le paroxysme du cyclone est attendu entre 6h et 12h (heure locale) ce mercredi avec des rafales au-delà de 300 km/h.

"La Guadeloupe ne subira pas les conditions les plus extrêmes liées à Irma", selon Météo-France, même si elle est en vigilance rouge cyclonique. Une grosse centaine d'abris, souvent des écoles, parfois des chapelles, ont été ouverts mardi sur l'ensemble du territoire et près d'un millier de personnes s'y sont déjà réfugié.

La Martinique a quant à elle été placée en "alerte rouge pour mer dangereuse" et en "alerte jaune pour vents forts" et "fortes pluies".

Pour en savoir plus, lisez notre synthèse en cliquant ici.

Vigilance violette

--

Saint-Barthélémy et Saint-Martin : prévisions

Les îles françaises Saint-Barthélémy et Saint-Martin ont été placées en alerte violette, le degré maximal, en prévision de l'arrivée de l'ouragan Irma. La population doit restée confinée chez elle.

- Une houle d'Est dont les creux dépasseront 12 mètres cette nuit de mardi à mercredi et la journée du mercredi. Déferlements d'une extrême violence sur les rivages et submersion majeure des parties basses du littoral. Marigot, Grand Case et Gustavia seront particulièrement impactées. Cette submersion interviendra très probablement vers 6-8h (heureu locale) mercredi matin

- Des vents dépassant en rafales 100 km/h sont attendus après minuit. A partir de 3h (heure locale), les rafales atteindront 200 km/h. Le paroxysme est attendu entre 6 et 12h, avec des rafales au-delà de 300 km/h. Les variations importantes de la direction des vents (nord , ouest puis sud mercredi matin) aggraveront le pouvoir destructeur des vents. Attention au passage probable de l'oeil de l'ouragan : toute accalmie très temporaire qui interviendrait entre 8h et 10h mercredi serait trompeuse.

- Des précipitations diluviennes à proximité de l'œil, donc en seconde partie de nuit et mercredi matin. 200 à 400 mm est un ordre de grandeur auquel on peut s'attendre au cours de cette période.

--

Saint-Barthélémy et Saint-Martin en alerte violette (Météo France)

Les îles françaises Saint-Barthélémy et Saint-Martin ont été placées en alerte violette, le degré maximal, en prévision de l'arrivée de l'ouragan Irma qui menace les Petites Antilles, a indiqué Météo France dans son dernier bulletin mardi à 22h07 locales (04H07 à Paris). 

--

La Floride, Porto Rico et Iles Vierges en état d'urgence (Maison Blanche)

Le président des Etats-Unis Donald Trump a déclaré mardi soir l'état d'urgence dans plusieurs territoires américains (Floride, Porto Rico et Iles Vierges) situés sur la route du puissant ouragan Irma, ce qui permet de débloquer des moyens supplémentaires. Selon le dernier bulletin d'information à 00H00 GMT du Centre américain des ouragans (NHC), les vents d'Irma soufflaient toujours à 295 km/h soit en catégorie 5, la plus élevée de l'échelle Saffir-Simpson. Pour en savoir plus, cliquez ici

--

Saint-Martin et Saint-Barthélémy sont passés en alerte violette : le confinement

Météo France Guadeloupe indique dans un bulletin (22 heures locale) que Saint-Martin et Saint-Barthélémy sont passés en alerte violette. Les conditions météorologiques sont très dangereuses et toutes les activités doivent être immédiatement arrêtées. La circulation et tous les déplacements sont interdits. Seuls les services d’intervention (pompiers, gendarmerie nationale…) effectuent les dernières patrouilles de contrôle au déclenchement de ce niveau d’alerte. 

--

L'image qui parle

Grâce à Keraunos, l'Observatoire français des orages et tornades, on se rend compte de la taille du cyclone Irma. 

--

Irma à 300 kilomètres des îles du Nord

--

Les infos à retenir à 20h15 en Guadeloupe, 2h15 à Paris

--

La Floride se prépare également

La Floride se prépare également à l'arrivée, dans quelques jours, du cyclone Irma. D'ores et déjà, les supermarchés ont été très fréquentés par les habitants qui font des réserves.

Floride prépa Irma
©JOE RAEDLE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

--

Bulletin Météo France pour Saint-Martin et Saint-Barthélémy (17h17, heure locale)

IRMA est un ouragan de catégorie 5, maximum sur l'échelle d'intensité des ouragans, dont le centre est prévu de passer à proximité immédiate de Saint-Martin et Saint-Barthélemy très tôt mercredi matin. IRMA est un ouragan d'une intensité sans précédent sur l'Atlantique.

En conséquence, des impacts majeurs sont attendus sur ces îles :

- Une houle d'est dont les creux dépasseront 12 mètres cette nuit de mardi à mercredi et la journée du mercredi. Déferlements d'une extrême violence sur les rivages et submersion majeure des parties basses du littoral. Marigot, Grand Case et Gustavia seront particulièrement impactées. Cette submersion interviendra très probablement vers 6/8h mercredi matin.

- Des vents dépassant en rafales 100 km/h sont attendus après minuit. A partir de 3h, les rafales atteindront 200 km/h. Le paroxysme est attendu entre 6 et 12h, avec des rafales au-delà de 300 km/h. Les variations importantes de la direction des vents (nord , ouest puis sud mercredi matin) aggraveront le pouvoir destructeur des vents. Attention au passage probable de l'oeil de l'ouragan : toute accalmie très temporaire qui interviendrait entre 8h et 10h mercredi serait trompeuse.

- Des précipitations diluviennes à proximité de l'œil, donc en seconde partie de nuit et mercredi matin. 200 à 400 mm est un ordre de grandeur auquel on peut s'attendre au cours de cette période.

--

Bulletin Météo-France pour la Guadeloupe (17h12, heure locale)

La Guadeloupe ne subira pas les conditions les plus extrêmes liées à IRMA. Néanmoins, des conditions sévères sont attendues, en particulier :

- Une houle de nord-est déjà formée qui s'amplifie rapidement. Les creux atteignent actuellement 5 à 6 mètres. Le pic est attendu en première partie de nuit avec des hauteurs de 7 à 8 m. De très forts déferlements se produisent sur les rivages exposés, de la Pointe des Châteaux à la Vigie et dans le grand Cul-de-Sac marin. Il faut s'attendre à des submersions conséquentes sur ces zones. Une attention particulière est à porter aux villes du Moule et d'Anse-Bertrand. Cette mer démontée de secteur Est s'atténuera mercredi matin. Des vagues venant du Nord-Ouest affecteront la côte caraïbe dès ce soir; avec des creux de 2 à 3m qui pourront également provoquer des submersions lors de leur déferlement. Cette houle de secteur Ouest persistera mercredi et dans une moindre mesure jeudi.

- Des vents de valeurs moyennes de 70 à 80 km/h et des rafales atteignant 120 km/h, localement 150 km/h, notamment en Grande-Terre, au cours de la nuit de mardi à mercredi et mercredi matin. Attention à la direction inhabituelle de ces vents qui vont tourner du nord à l'ouest, puis au sud mercredi matin.

- Pour le moment, les pluies les plus importantes sont concentrées près du cœur de l'ouragan. Des bandes pluvio-orageuses périphériques touchent déjà l'arc antillais. La persistance d'une telle bande sur notre archipel pourrait apporter des quantités importantes de précipitations.

--

“Irma se dirige tout droit vers Saint-Martin et Saint-Barth. Nous n'avons jamais vu un tel phénomène depuis que les outils modernes d'observation existent. ”

Directeur de Météo-France Guadeloupe

--

Le journal de Guadeloupe 1ère en direct

19H en Guadeloupe, 01H à Paris. Suivez en Facebook live le journal de Guadeloupe 1ère qui fait le point sur l'approche du cyclone Irma. L'île est en alerte rouge.

--

“IRMA est un ouragan d'une intensité sans précédent sur l'Atlantique. En conséquence, des impacts majeurs sont attendus sur ces îles : - Une houle d'est dont les creux dépasseront 12 mètres cette nuit de mardi à mercredi et la journée du mercredi. Déferlements d'une extrême violence sur les rivages et submersion majeure des parties basses du littoral. Marigot, Grand Case et Gustavia seront particulièrement impactées. Cette submersion interviendra très probablement vers 6/8h mercredi matin - Des vents dépassant en rafales 100 km/h sont attendus après minuit. A partir de 3h, les rafales atteindront 200 km/h. Le paroxysme est attendu entre 6 et 12h, avec des rafales au-delà de 300 km/h. ”

Extrait du dernier bulletin Météo-France pour Saint-Martin et Saint-Barth

--

Bulletin Météo-France : Irma à 200 kilomètres de la Guadeloupe

Météo-France Guadeloupe vient de publier un nouveau bulletin.

--

“Irma se dirige actuellement vers Barbuda. Les vents sur la Guadeloupe vont s'intensifier pour atteindre autour de 120 km/h en rafales, 150 temporairement. Le phénomène le plus dangereux est la houle. Saint-Martin et Saint-Barth vont connaitre le pire, les effets les plus néfastes. ”

Prévisionniste Météo-France sur Guadeloupe 1ère radio

--

“Le phénomène qui nous inquiète le plus, c'est la houle. ”

Le préfet de Guadeloupe sur Guadeloupe 1ère

--

La Guadeloupe en vigilance rouge : le point en direct à 18H locales

Ecoutez en cliquant ici le journal radio de 18h de Guadeloupe 1ère, présenté par Sébastien Gilles,  qui fait le point sur le passage du cyclone Irma à proximité du département.

--

“Pour avoir vécu le cyclone Hugo en Guadeloupe en 1989, courage à ceux qui vont passer la nuit de l'horreur, la nuit de l'angoisse. Apres la terrible nuit, Le spectacle de désolation à venir. On sait s'y préparer mais on n'est jamais prêt. Courage”

Tweet de la Guadeloupéenne Christine Kelly

--

Guadeloupe : la préfecture mobilisée

--

Irma : l'armée sur le pont

--

Le radar de Météo-France en Guadeloupe

Pour retrouver les images du radar de Météo-France en Guadeloupe qui montrent l'approche du cyclone Irma, cliquez ici. 

--

Après Irma, José ?

Comme le montre cette image extraite du site américain NHC, un phénomène climatique peut en cacher un autre : le cyclone Irma n'est pas encore passé qu'une tempête tropicale baptisée José s'est formé sur l'Atlantique et se dirige à son tour vers les Antilles. 

--

Martinique 1ère décrit les effets déjà visibles du cyclone Irma dans le département.

--

La ministre des Outre-mer suit l'évolution d'Irma

--

Nouvelles images de la NASA

--

L'oeil du cyclone

--

Guadeloupe : les animaux du zoo mis à l'abri !

--

"Dans l'oeil d'Irma"

--

Météo-France : le dernier bulletin en date

Sur son site, Météo-France Guadeloupe vient de mettre en ligne son dernier point météo en date. Il évoque des rafales de vents mesurées à 350 km/h !

--

Alerte rouge déclenchée en Guadeloupe

La préfecture vient d'annoncer que la Guadeloupe est à son tour placée en alerte rouge.

--

“ Irma est un ouragan sans précédent dans la région. Les rafales de vent sur Saint-Martin et Saint-Barthélémy pourraient dépasser les 300 km/h.”

Prévisionniste de Météo-France sur Guadeloupe 1ère radio

--

Suivez en direct le journal de 13h de Guadeloupe 1ère

--

Un avion a volé au cœur de l'ouragan Irma [IMAGES]

Impressionnant ! Avant l'arrivée de l'ouragan Irma sur les Antilles, un avion "chasseur d’ouragans" du National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA) est entré dans la tempête pour mesurer sa pression, son humidité, sa température ou sa puissance.

--

La NASA publie une image satellite impressionnante d'Irma

--

La carte de Météo-France avec les alertes en cours

Le site Météo-France en Guadeloupe (accessible en cliquant ici) vient d'actualiser la carte des alertes en vigueur à 12h27 heure des Antilles (18h27 à Paris)

meteo france alertes en vigueur
©Meteofrance.gp

--

Antilles et cyclones : une longue histoire

A Saint-Martin et Saint-Barthélémy, les cyclones Donna et Luis ont marqué par leur violence. Les deux cyclones sont intervenus un 5 septembre, à 35 ans d’intervalle. Irma est attendu le 6 septembre, 22 ans après Luis. Plus d'infos en cliquant ici. 

Le Gosier après le passage du cyclone Hugo
Le Gosier après le passage du cyclone Hugo ©AFP

--

Guadeloupe : accès interdit à la Pointe des châteaux

En raison de la montée en puissance de la houle, le maire de Saint-François, Laurent Bernier, vient de prendre un arrêté qui interdit l'accès à la Pointe des Chateaux. Il souhaite éviter que des curieux ne s'approchent trop près de cette zone à risque.

--

St-Barthelemy et St-Martin passent en vigilance rouge

La préfète déléguée de Saint-Barthélémy et de Saint-Martin l'avait annoncé, la vigilance rouge sera en vigueur à partir de ce mardi à 12h (heure locale). "La situation sera très dangereuse pour tous", prévient-elle. Des vents de 200 km/h avec des rafales pouvant atteindre 280 km/h sont attendus. Des précipitations de l'ordre de 200 à 300 mm, et une forte houle cyclonique avec des creux de plus de 10 mètres sont également attendus.

--

Guadeloupe : le journal radio de la mi-journée

Il est à écouter sur Guadeloupe 1ère par ici.

--

"La situation sera très dangereuse pour tous" (Préfète déléguée de St-Barth et St-Martin)

--

Saint-Martin : on barricade les habitations

Comme le montre cette photo AFP, à Saint-Martin les habitants tentent de préparer leurs habitations au passage du cyclone Irma qui est attendu au plus près de l'île mercredi matin, selon les dernières prévisions (9 heures à Saint-Martin, soit 15 heures à Paris).

Saint-Martin préparatifs
©Lionel CHAMOISEAU / AFP

--

Un bon lien : la carte du site Windy

Sur le site Windy (lien par ici) vous pouvez voir la trajectoire probable du cyclone Irma dans les heures et les jours à venir.

--

Des vols Air France annulés ou déroutés

A l'approche de l'ouragan Irma, la compagnie aérienne Air France a décidé d'annuler, dérouter ou reporter plusieurs de ses vols. Le point sur la situation en cliquant ici. 

air france
©(KENZO TRIBOUILLARD / AFP)

--

Guadeloupe : l'heure des provisions

Comme à Saint-Martin, en Guadeloupe les habitants ont fait des provisions avant le passage d'Irma. Dans ce supermarché de Pointe-à-Pitre, le rayon des bougies est vide. Les bougies sont parmi les éléments indispensables en cas de passage de cyclone, en raison des coupures d'électricité. 

Rayon bougies Guadeloupe
©Helene Valenzuela / AFP

--

Anatomie d'un ouragan avant le passage d'Irma aux Antilles

--

Saint-Martin : ruée dans les supermarchés

A l'approche du cyclone Irma, c'est la ruée dans les supermarchés de Saint-Martin. Les habitantsont fait des provisions de nourritures et surtout d'eau en bouteille. Les rayons de ce supermarché ont été vidés ces dernières heures (photo AFP Lionel Chamoiseau)

Ruée sur les supermarchés à Saint-Martin
©Lionel CHAMOISEAU / AFP

--

Solidarité

--

Benoît Hamon fait part de sa solidarité sur twitter

Benoît Hamon exprime sur twitter sa solidarité avec la Guadeloupe et les îles du nord (Saint-Martin et Saint-Barthélémy) qui s'apprêtent à vivre le passage du cyclone Irma de catégorie 5. 

--

Des renforts sont arrivés à Saint-Martin

En prévision du passage du cyclone IRMA mardi et mercredi sur l’arc antillais, des renforts nationaux et zonaux pour les territoires de la Guadeloupe et de Saint-Barthélemy et Saint-Martin sont acheminés. Au total, 57 militaires des Unités d’Instruction et d’Intervention de la Sécurité Civile sont arrivés à Saint-Martin. Ils sont issus de l’UIISC 7 basée à Brignoles (83). Équipés de matériel de tronçonnage, de bâchage, de chiens de recherches de personnes disparues, et d'unité de purification de l'eau, ils ont été positionnés à Saint-Martin dès ce lundi et mis à la disposition des autorités locales pour intervenir immédiatement en cas de besoin en renfort des secours insulaires.

Du matériel de Guyane
Par ailleurs, un avion de type CASA a décollé de Guyane direction Saint-Martin avec un lot Poste Sanitaire Mobile. Ce fret a été complété par des bâches et des rouleaux polyan de la réserve nationale en Martinique. Une deuxième rotation au départ de la Martinique puis de la Guadeloupe a permis d’acheminer à Saint-Martin, six personnels de santé, 18 sapeurs-pompiers du SDIS 971, deux officiers de liaison des FAA et un détachement de militaires.

--

Réunion de crise à la mairie de St-François en Guadeloupe

--

L'oeil d'Irma au lever du soleil

--

Attention

--

Dernière image satellite d'Irma, ouragan de catégorie 5

--

L'ouragan Irma passe en catégorie maximale de 5 (météo américaine)

L'Ouragan #Irma est passé en catégorie 5, l'échelon le plus élevé : des vents pourraient atteindre 280 km/h (Centre américain des ouragans).

--

Le jour se lève en Guadeloupe

Le cyclone Irma se rapproche de la Guadeloupe où le jour se lève tout juste.

--

Une cellule de crise mise en place en Guadeloupe

--

Réaction

--

Déclaration d'Annick Girardin, ministre des Outre-mer

"L’ouragan Irma que l’on suit, heure par heure, remonte vers Saint-Martin, Saint-Barthélemy, et la Guadeloupe. Le Gouvernement est mobilisé. Nous avons anticipé les évènements.

Les services de l’Etat dans ces trois territoires ont pris toutes les dispositions pour protéger les personnes vulnérables et venir en aide aux sinistrés le moment venu. Une soixantaine de professionnels de la sécurité civile ont été envoyés en renfort. Elles sont arrivées hier soir.

Je suis également en contact avec les élus de Saint-Martin qui, selon nos informations, pourrait être le territoire le plus frappé. La Guadeloupe et Saint-Barthélemy  le seront également. Nous restons mobilisés. Nous avons préparé l’avant et l’après-passage du cyclone. Nous serons peut-être contraints d’envoyer de nouveaux renforts. Toutes les procédures qui suivront devront être rapides et mises en place en urgence".

girardin
Annick Girardin, ministre des Outre-mer. ©Bertrand GUAY / AFP

--

La Martinique est en vigilance orange pour mer dangereuse à la côte

Les services de météo France et la préfecure, ont décidé de placer la Martinique en vigilance orange lundi en fin d'après-midi à cause de la houle générée par l'ouragan Irma qui se rapproche des Antilles. Plus d'infos ici sur la situation météo en Martinique.

Vigilance Orange
©Martinique1ere

--

L'intensité d'Irma varie, mais l'ouragan devrait rester en catégorie 4

Les Antilles ont été placées en état d'alerte en prévision de l'arrivée de l'ouragan Irma, deuxième cyclone majeur de la saison après Harvey, qui a dévasté le sud du Texas.

Initialement classé en catégorie 3, Irma a forci et atteint lundi le niveau 4 ("dangereux") sur une échelle de cinq, ce qui correspond à des vents soufflant entre 210 et 250 km/h. L'ouragan, qui s'est formé à l'est de la mer des Caraïbes, devrait passer dans le nord des petites Antilles dans la nuit de mardi à mercredi, selon le Centre américain des ouragans (National Hurricane Center, NHC).

Dans leur dernier point, diffusé mardi vers 09h00 GMT, les prévisionnistes du NHC indiquent qu'Irma se trouve à 515 km à l'est des îles du Vent, la partie nord des Antilles, avec des rafales de vent mesurées à 240 km/h, et se déplace vers l'ouest à une vitesse de 22 km/h.

Le NHC s'attend à des fluctuations de l'intensité d'Irma dans les prochaines 24 à 48 heures mais l'ouragan devrait rester en catégorie 4.

--

Quels sont les stades de vigilance ?

--

Les conséquences du passage d'Irma sur la desserte aéroportuaire

En Guadeloupe, à l'approche du passage de l'ouragan Irma, la société aéroportuaire s'organise avec les compagnies d'aviation pour informer les passagers sur les différents changements qui interviendront dés mardi dans la programmation des vols. Plus d'infos et le détail des vols ici.

Irma
©CC-BY MICHELINE.SERGE

--

Solidarité

--

La trajectoire d'Irma

--

Des mesures de protection des populations mises en place en Guadeloupe, St-Barth et St-Martin

Ecoles, crèches et administrations fermées, la Guadeloupe, St-Barth et St-Martin se préparent à l'arrivée de l'ouragan Irma classé catégorie 4. Des mesures de protection des populations sont en place. Irma devrait toucher les petites Antilles dans la nuit de mardi à mercredi. Plus d'infos ici.

Rayon bougies Guadeloupe
©Helene Valenzuela / AFP

--

Irma deviendra-t-il un ouragan de catégorie 5 ?

--

L'ouragan Irma s'est encore intensifié dans la nuit

--

Comment la Guadeloupe se prépare à l'approche d'Irma ?

L'ouragan Irma s'approche de la Guadeloupe. A Deshaies, les habitants se préparent. Des réserves d'eau et de piles sont faites, des habitations sécurisées, et à la marina, pêcheurs et plaisanciers sécurisent leurs embarcations.

--

Fermetures des écoles et crèches, mardi et mercredi, en Guadeloupe

La préfecture a décidé de fermer tous les établissements scolaires de la Guadeloupe le mardi 5 et le mercredi 6 septembre . La Guadeloupe est en effet en phase de vigilance Orange et des mesures de confinements devraient être prises dans les prochaines heures. Plus d'infos ici.

--

Saint Barthélemy et Saint Martin se préparent à faire face à Irma

Prévues sur la trajectoire de l'ouragan Irma, Saint Martin et Saint Barthélemy veillent à tout mettre en oeuvre pour ne pas connaître les affres du passé. Elles bénéficient déjà d'aides venues de Guadeloupe, de Martinique et de l'Hexagone. Plus d'infos ici.

--

La dernière animation satellite

Le "National Hurricane Center" de Floride, site officiel américain qui suit les cyclones, vient de poster sur Twitter une animation satellite qui montre la progression d'Irma vers les Antilles. Le cyclone est toujours classifié 4 sur une échelle de puissance qui compte 5 échelons.

--

Les bons liens pour suivre sur le web la progression d'Irma

--

La situation en direct

Bonjour, nous allons suivre ensemble minute par minute la progression du cyclone Irma vers les Antilles. Saint-Martin et Saint-Barth sont pariculièrement menacées. La Guadeloupe est également en alerte orange. Vous pourrez suivre ici en direct l'évolution du phénomène.