Football : cap sur la super ligue 2021 en Nouvelle-Calédonie

football
Tiga sport
En 2021, Tiga remet son titre en jeu. ©Alain Vartane

Confinement oblige, il aura fallu attendre la mi-avril pour siffler le coup d'envoi de la super ligue 2021. Reprise décalée, équipes, coachs... Ce qu'il faut savoir alors que le championnat élite du football calédonien est enfin lancé.

Avec un dernier match de championnat disputé le 12 décembre 2020, la pause aura duré plus de quatre mois. C'est dire si les joueurs, les clubs, la fédération et le public attendaient le retour de la super ligue calédonienne de football. Et cette fois a été la bonne, la saison 2021 est bel et bien lancée... cinq semaines plus tard que le calendrier prévu.

• Cinq semaines après la date prévue 

Le coup d’envoi 2021 était programmé le samedi 13 mars. Sauf que l’évolution de la crise Covid en Nouvelle-Calédonie en a voulu autrement. Le week-end précédent le jour J, les autorités décidaient d’un nouveau confinement général de la population, qui allait durer presque un mois. Deux semaines d’entraînement plus tard, le championnat élite du football calédonien commençait enfin, le samedi 17 avril. 

• En commençant par la sixième journée

Démarrage tardif oblige, les matchs de cette reprise comptent pour la sixième journée de super ligue. Au programme : six matches disputés à Nouméa, au Mont-Dore, à Koné, Lifou et Maré.
Maré qui devait notamment profiter d’une belle affiche avec la rencontre entre le champion en titre Tiga Sport et son dauphin Horizon Patho. Une première confrontation entre les deux qualifiés de Calédonie pour la O’League 2021, qui ont l'un et l'autre recruté pendant l'intersaison.

• Un championnat à treize

Le championnat de première division à la Calédonienne existe depuis 1950 et cette année, non plus onze, mais treize clubs de tout le territoire sont engagés.

Tour d'horizon province par province par Martin Charmasson, Camille Mosnier, Christian Favennec et Nicolas Fasquel :  

 

• Trois Nordistes

La province Nord compte trois représentants dans cette super ligue 2021 : Hienghène Sport, le RC Poindimié et la JS Baco, l’un des plus grands palmarès du football cagou.
Crééé coutumièrement en 1957, par le pasteur Auguste Wabealo, le club a raflé huit titres de champion dans son histoire. Le premier en 1979, au terme d'un match épique contre Yaté. Le dernier en 2007, à Numa-Daly, face à Magenta. 

• Six équipes basées au Sud

Dans le Sud de la Grande Terre, ils sont six engagés : Dumbéa FC, promu. L’AS Mont-Dore. Et puis les équipes nouméennes de Tiga, champion en titre ; Lössi ; Wetr ; et l’AS Magenta. Le club le plus couronné en première division - 11 sacres - a été déserté par ses cadres. L’ASM va tenter de se reconstruire avec ses moins de dix-neuf ans.

• Quatre clubs des îles

Enfin, parmi les clubs de super ligue cette saison, quatre sont installés sur les îles : l’AS Kunié à l’île des Pins, Horizon Patho à Maré et à Lifou, le SC Ne Drehu et l’AS Qanono
Qanono, c’est un promu qui en début d’année a remporté les playoffs îles. Une victoire 3 buts à 1 contre l’Etoile de Banoutr.

• Ces Cagous devenus entraîneurs

De nombreux clubs engagés dans le championnat élite ont pour entraîneur un ancien joueur de la sélection calédonienne.

En 2007, Pierre Wajoka était le capitaine des Cagous lorsqu'ils ont remporté l'or aux Jeux du Pacifique à Apia. Il dirige aujourd'hui Tiga Sport, qu’il a menée vers le titre l’an passé. 

Ancien ailier de cette sélection, Patrick Diaïké a lui aussi raccroché les crampons pour devenir éducateur. Il s’est tourné vers les jeunes au niveau fédéral, puis au Dumbéa FC, et à l’AS Mont-Dore où il a conduit les moins de dix-huit ans au titre de champion l’an dernier. 

A l’heure actuelle, sept ex-internationaux sont coach en super ligue. D’autres travaillent dans les instances calédoniennes du ballon rond.

Une analyse de Martin Charmasson et Christian Favennec avec Dominique Wacalie, directeur technique de la fédération calédonienne de football :

 

• Cinq stades

Voici les stades qui recevront officiellement les rencontres de la super ligue 2021 :

  • le stade Numa-Daly de Magenta, à Nouméa;
  • le stade Victorin-Boewa de Boulari, au Mont-Dore
  • le stade Yoshida de Koné;
  • le stade de Hnassé à Lifou
  • le stade de La Roche à Maré. 

Mais il faudra attendre pour que ça se passe de nouveau à Hienghène.
A noter que deux rencontres par journée de championnat seront diffusées en direct sur internet. 

• Un nouveau président

Le foot calédonien retourne sur les terrains alors que la fédération a changé, fin 2020, d'équipe dirigeante. Son président Gilles Tavergeux était l’invité du JT, vendredi 16 avril, pour un point global avant la reprise.
Son entretien avec Nadine Goapana : 

 

• En attendant la O'League

Reste cette interrogation concernant la Ligue des champions, et donc le sort des deux clubs calédoniens qualifiés que sont Tiga et Patho. A ce JT, Gilles Tavergeux a donné des nouvelles plutôt positives : "J'ai eu ce soir le secrétaire général de l'OFC", a-t-il annoncé, "qui m'a confirmé que la O'League était maintenue. Et qu'on pourrait la disputer au mois d'octobre. Après, tout dépendra du lieu."