APRES LE BRONZE SUR 400 METRES ET LA 5E PLACE DANS LE SPRINT, PIERRE FAIRBANK PEUT ESPERER DE NOUVELLES REJOUISSANCES A RIO.
            IL DISPUTE CETTE NUIT POUR NOUS LES SERIES DU 800M FAUTEUIL T53 (1h26/1h34).
           UNE DISTANCE DE PREDILECTION POUR LE CALEDONIEN, DEJA MEDAILLE EN 2000 A SYDNEY, ET ACTUEL 3EME MONDIAL.

                                    

             + En 2000 à Sydney, Pierre Fairbank avait décroché la médaille de bronze en 1 minute 44 secondes 28 centièmes derrière le 
             Suisse Heinz Frei (1'44''01) et le japonais Hiromichi (1'44''25).
             Malgré un record de France établi dans la finale olympique du 800m fauteuil à Athènes 2004 (1'38''99), il s'était classé quatrième
             de la course
, devancé de 15 centièmes par le Japonais Hiromichi, de 28 par l'Américain Bleakney, et de 31 centièmes par l'Australien
             Colman.

             + Quatre ans plus tard à Pékin, un problème technique sur son fauteuil l'avait empêché de performer. Les courses individuelles
             s'étaient soldées par une 8e place sur 200, une 6e position sur 400, et une élimination en demi-finale du 800 mètres en 1'41''67.
             2012 et les Jeux de Londres pouvaient être l'occasion d'une revanche. Pierre s'était qualifié pour la finale, mais n'avait pu
             combattre pour un podium. Il avait terminé la course en 7e position en 1'43''02. 


Pierre Fairbank en course pour la 3e place du 400 mètres à Rio © O.Deniaud

 

             + Dans un passé plus récent, le Cagou n'a pas démenti ses aptitudes sur 800 mètres.
                Au niveau international, sa dernière course s'est conclue par une 3e place lors des Mondiaux qui se sont tenus au Qatar l'an dernier.
                Il avait alors amélioré ses temps réalisés lors des deux précédents Jeux Paralympiques (1'40''51) mais aussi à Swansea lors de sa victoire aux championnats d'Europe 2014
                (1'47''73). 


             + En 2016, Pierre Fairbank a participé à plusieurs compétitions, sans trop se dévoiler. Le Calédonien était au départ du Meeting IPC de Nouméa le 26 mars dernier.
                Ils n'étaient que deux en course, lui et Nicolas Brignone. L'aîné n'a pas forcé pour remporter le 800 mètres en 1'56''90.
                Deux mois plus tard, il s'est rendu au stade de Charléty en région parisienne pour les championnats de France. Julien Casoli a fini en tête devant Fairbank auteur d'1'44''91.


Victoire sur 800m aux championnats d'Europe 2014
Victoire sur 800m aux championnats d'Europe 2014  -  IPC  -  IPC
3e des Mondiaux 2015 sur 800m à Doha
3e des Mondiaux 2015 sur 800m à Doha  -  IPC  -  IPC