VIDEO. Nous, gens de la terre : Nouvelle-Calédonie la brousse, une terre en partage

découverte
Qu’ils soient descendants de bagnards, de pionniers ou de Kanak, ces Calédoniens travaillent chaque jour sur d’immenses superficies de terre pour s’occuper de leur bétail et maintenir un mode de vie, qui est l’un des piliers de l’identité calédonienne.
Descendant de longues lignées de pionniers, les « cow-boys du Caillou » ont voué leur vie à l'agriculture et à l'élevage en particulier. Ils sont Calédoniens, ils sont broussards. Amoureux du silence des grandes plaines, ils sont enracinés dans la Calédonie profonde. Ils sont témoins de l'évolution de la Nouvelle-Calédonie et participent à créer une identité diverse mais commune.

Mais, depuis les années 1980, les terres disponibles pour l’élevage diminuent… Redistribution foncière, revendications kanak, expansion des villes, activité minière, réchauffement climatique ont contribué à cette réduction des surfaces disponibles.

Aujourd’hui, les éleveurs se demandent comment continuer à exister dans un paysage en pleine mutation et comment trouver leur place dans la Nouvelle-Calédonie de demain ?

Chaque famille a ses propres défis à relever, mais toutes ont un point en commun : ils savent que l’élevage est nécessaire pour participer à l’autonomie alimentaire du pays. Ils constatent que les terres vouées à l’élevage diminuent et que leur activité est en danger. Comment trouver dès lors de nouveaux espaces pour les jeunes qui veulent démarrer une exploitation ?

Un film écrit et réalisé par Dominique Roberjot
Coproduction 13 Productions et Latitude 21 Pacific, avec la participation de France Télévisions
Durée 52 min - 2019