VIDEO. Nouvelle-Calédonie, l'île sauvage

documentaire

La Nouvelle-Calédonie est une terre singulière. Elle abrite un monde secret, véritable miracle d’équilibre entre les éléments : minéral, végétal, animal, terre, air et eau y ont passé un pacte : abriter des formes de vie nées aux origines du monde et ayant disparu ailleurs sur la planète.

Véritable arche de Noé, la Nouvelle-Calédonie est riche des espèces animales qui descendent des premières formes de vie apparues sur terre. L’île est née sur les vestiges du continent de Gondwana dont elle a été séparée il y a 70 millions d'années. Des espèces uniques qui existaient dès cette période ont ainsi pu être préservées sur le territoire. La Nouvelle-Calédonie possède de par cette particularité une faune et une flore à l’extraordinaire singularité et en majorité endémique. Sont recensées actuellement plus de 3380 espèces indigènes. On estime qu'il y aurait encore 200 à 300 espèces à découvrir et chaque année sont décrites de nouvelles espèces de plantes.

Nouvelle-Calédonie, l'île sauvage
©Cosmopolitis Productions

Il est exceptionnel de trouver un territoire où l’influence du monde extérieur est encore aussi faible. D’habitude, la faune et la flore sont les premières victimes de la mondialisation qui bouleverse leur équilibre. Ici, l’éloignement a protégé les animaux et les plantes de l’île. La faible densité fait que la nature n’a pas été trop bousculée par la présence humaine. De plus, le relief et le climat contribuent à mettre à l’abri de toutes influences extérieures les espèces fragiles.

Nouvelle-Calédonie, l'île sauvage
Cagou ©Cosmopolitis Productions

Parmi les oiseaux, le Cagou ( Rhynochetos jubatus) emblème de l’île, est en voie d’extinction. Ce volatile, qui ne sait pas voler, est devenu une proie facile pour de nombreux prédateurs.Une vingtaine d’autres oiseaux endémiques peuplent l’île, tels le Notou ou Carpophage géant plus grand pigeon arboricole au monde, le pigeon vert ou la perruche d’Ouvéa. Les mammifères, exceptées les chauve-souris, ont tous été introduits : cerf rusa, cochon sauvage, souris, rat et les animaux domestiques.

Nouvelle-Calédonie, l'île sauvage
Gécko et gobie. ©Cosmopolitis Productions

Il existe une soixantaine d’espèces de lézards et geckos dont la plupart sont endémiques. Il y a environ quatre-vingts espèces de poissons dans les rivières et les lacs de Nouvelle-Calédonie. La plupart sont indigènes et certains poissons endémiques n'existent que dans des zones limitées.

Nouvelle-Calédonie, l'île sauvage
©Cosmopolitis Productions

La Nouvelle-Calédonie, c’est aussi la plus grande aire marine protégée française. Au cœur du parc de la mer de Corail, le lagon de Nouvelle-Calédonie est connu comme le plus beau lagon du monde. C’est le deuxième plus vaste après la Grande Barrière de Corail d’Australie. C’est également l’un des plus riches en poissons récifaux avec environ 1200 espèces sur les 3000 connues dans l’Océan Pacifique tropical.

 

Réalisation : Rémi Laugier

Production : Cosmopolitis Productions

2020

Pour en savoir plus sur la faune et la flore de Nouvelle-Calédonie : 

le site endemia.nc, portail participatif et référence incontournable sur la faune et la flore de Nouvelle-Calédonie. 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live